Les vacances ont commencé depuis maintenant plus de deux semaines et vous n’avez toujours pas décidé où partir avec les kids. Pas de panique, j’ai un bon plan pour vous. Ça s’appelle la Dordogne. Ce département un peu méconnu de nous autres Lyonnais offre le cadre idéal pour des vacances en famille. La preuve avec le récit de notre séjour dans la région début juillet.

Jour 1 : Bergerac

15h00
Ne possédant pas de voiture personnelle, le moyen le plus simple pour nous rendre en Dordogne, c’est de prendre un avion et de louer une voiture une fois sur place. Et oui, on peut aller en Dordogne en avion (on peut aussi y aller en train mais ça prend 9h), puisque depuis quelques semaines la compagnie Chalair relie Lyon à Bergerac. Nous voici donc à l’aéroport de Lyon en train d’embarquer dans un mini-avion (40 places) qui ressemble fortement à l’avion des Playmobil (dixit mes kids).


17h00
Après un peu plus d’1h de vol, on se pose sur le tarmac du tout petit aéroport de Bergerac et on récupère notre voiture de location pour rejoindre le centre ville.


19h30
On part en balade dans Bergerac à la recherche des statues de la célébrité locale, Cyrano de Bergerac. On s’attable ensuite avec ma petite troupe à La Brasserie, un pub avec un menu enfant pour dîner. Ce sera pâtes pour les enfants et (Périgord oblige) salade avec foie gras pour moi.


21h00
On rentre à notre hôtel. Ce soir, on se couche tôt pour être en forme pour le périple qui nous attend.


Jour 2 : bateau et châteaux

11h00
Après une matinée à la cool faite de jeux et des dessins animés on se rend sur les quais de la Dordogne à côté du centre-ville pour monter à bord d’une gabarre. Il s’agit d’un bateau à fond plat qui était utilisé à l’époque pour le transport de marchandises. Aujourd’hui, ces bateaux servent à transporter les touristes. Au cours d’une balade d’une heure on apprend plein de choses sur le passé de Bergerac et la faune environnante. Mes kids s’amusent à repérer des milans noirs, le rapace iconique de la région.


14h00
On avale un délicieux déjeuner à l‘Art et L’Envie (steak frites pour les kids, confit de canard pour le papa) avant de prendre la route pour visiter notre premier château du séjour : celui de Castelnaud. Sur la route, les paysages sont magnifiques… et les châteaux sont très nombreux. Il y en avait tellement qu’on a cru de nombreuses fois être arrivés à destination alors que le château qui nous intéressait était plus loin.


15h00
On arrive enfin au château de Castelnaud. Dominant le petit village du même nom, l’édifice est impressionnant. Après une bonne grimpette, on s’engouffre dans les différentes salles de la bâtisse. La visite du château s’articule autour des armes de guerre de l’époque. Arbalète, trébuchet, canon… Autant vous dire que mes deux garçons qui adorent jouer à la guerre (malgré mon éducation peace and love) sont ravis. Ils passent de nombreuses minutes à regarder les objets présentés et à comprendre leur fonctionnement. Arrivés au sommet d’une des tours du château, on contemple la vue impressionnante qui s’offre à nous. La Dordogne passe non loin de là et serpente à travers des paysages ondulés et verdoyants. Au loin se dresse le château de Beynac. Ca tombe bien c’est notre prochaine étape.


17h00
Après 15 minutes de route, nous voici au pied de notre deuxième château. Beaucoup plus massif et austère que son voisin, Beynac a le look parfait du château du Moyen-Age, comme dans les bouquins que lisent mes enfants. Le château a été superbement restauré et offre une vue encore plus incroyable que celui de Castelnaud. Au bout de la visite, on découvre le clou du spectacle : la chambre de Richard Coeur de Lyon !


19h00
On prend possession de notre gite situé dans la petite ville de Tremolat. Il nous servira de base pour le reste du séjour. Et, accessoirement, il possède une piscine (ce qui n’est pas du luxe vues les températures qui frôlent les 35°C). Courses, baignades, repas et bandes-dessinées occupent notre fin de journée.


Jour 3 : Jardins et gouffre

10h00
Pour cette 3ème journée en Dordogne, j’ai décidé de visiter les environs de notre gîte qui offrent 2 belles visites super kid-friendly. La première s’appelle les Jardins Panoramiques de Limeuil. Perchés au dessus de la ville du même nom, ce jardin botanique est un petit paradis de verdure. Mais le gros plus c’est l’escape game proposé aux plus jeunes qui leur permet de découvrir le lieu tout en jouant.


11h00
Après avoir fait marcher nos méninges, couru d’un arbre à l’autre et réussi à découvrir le code ouvrant le portail permettant de sortir du jardin, nous pouvons crier victoire. Mes kids se sont régalés et ont appris plein de choses (moi aussi au passage).


15h00
On repasse au gîte pour déjeuner et piquer une tête dans la piscine avant de rejoindre notre deuxième visite de la journée : le Gouffre de Proumeyssac. Va savoir pourquoi, le nom fait beaucoup rire mes enfants (« Prout mes sacs… » Haha #facepalm). En vrai il s’agit d’un cavité découverte en 1907 dont la beauté lui a valu le surnom de Cathédrale de Cristal. En descendant dans le gouffre, on comprend pourquoi. Une myriade de stalactites forment une véritable forêt et la hauteur du gouffre orné de plusieurs cascades de calcaire figées par le temps est impressionnante.  Le gros plus du Gouffre de Proumeyssac c’est qu’il est intégré à un parc offrant des aires de jeu autour de la géologie. Une fois la visite du gouffre passée, mes kids sont restés encore une bonne heure à jouer tandis que je sirotais un coca en terrasse.


20h00
On retourne à Limeuil car, lors de notre passage ce matin, le lieu nous avait tapé dans l’oeil. Cet adorable village se dresse au croisement de la Dordogne et de la Vézère et s’avère être un cadre des plus agréables pour passer la soirée. Au bord de l’eau, la terrasse du l’Ancre du Salut, un bar resto des plus charmants (voir nos adresses coups de coeur en bas d’article), nous fait de l’oeil et on décide d’y prendre notre dîner.


Jour 4 : Sarlat et Grottte de Lascaux

10h00
Aujourd’hui c’est le grand jour ! On va voir la Grotte de Lascaux. On a réservé notre billet plusieurs jours à l’avance et mes kids sont excités comme des puces à l’idée de se plonger dans la Préhistoire. La route est un peu longue depuis notre gîte (1h20), du coup j’ai prévu de faire un pause à Sarlat, une des plus belles (si ce n’est la) ville de la région.


12h00
On visite le centre médiéval de Sarlat-la-Caneda en s’amusant à se perdre dans ses rues. C’est magnifique et même si les touristes sont déjà nombreux en ce début de mois de juillet, l’endroit est des plus agréables. On termine notre balade à l’Eglise Sainte Marie qui a été rénovée par Jean Nouvel et est transformée en marché couvert. J’en profite pour faire quelques emplettes.


13h30
Après avoir avalé un sandwich (au jambon pour mes kids, aux rillettes de canard pour moi) on reprend la route pour Lascaux. Il faut dire que notre visite démarre à une heure très précise (14h16 en l’occurrence) et qu’il ne faut pas être en retard.


14h16
Notre visite démarre à l’extérieure, à quelques pas de la vraie grotte de Lascaux. Et oui ! Celle que nous allons visiter n’est pas la vraie, mais une réplique. Ouverte en 2016, cette copie reproduit à l’identique 80% de la grotte d’origine.


14h30
Après nous avoir expliqué comment la grotte avait été découverte par une bande de jeunes en 1940, on attaque notre exploration de la dite grotte. Dès que nous pénétrons dans le lieu, la magie opère. C’est tellement réaliste qu’on se croirait vraiment dans le vraie grotte. On avance de quelques pas et les premières peintures se dévoilent à nos yeux. C’est très émouvant.


15h00
Voilà plus d’une demie-heure que nous sommes dans la grotte et notre petit groupe est toujours subjugué. Les peintures de Lascaux nous ont dévoilé quelques secrets du passé mais de nombreuses questions restent sans réponse. On se rend compte à quelques point les artistes qui ont réalisé ses oeuvres étaient talentueux et que rien n’était laissé au hasard. J’ai vraiment été bluffé par les visites et mes gamins, si bavards habituellement n’ont pas décroché un mot, preuve de leur fascination.


15h30
Après la visite de la grotte, on découvre une grande salle ou l’interactivité est de mise puisque chaque visiteur se voit remettre une tablette qui lui permet d’interagir avec les installations présentées. Là encore de nombreuses répliques sont présentées nous permettant de découvrir dans meilleures conditions certains détails des peintures.


16h00
La visite se termine par une salle assez fascinante mettant en parallèle l’art préhistorique et l’art contemporain. A travers une installation monumentale et interactive les artistes se répondent à plusieurs millénaires d’intervalles.


18h00
Sur la route du retour, mes kids ne font pas un pli et s’endorment dès les premières minutes de trajet. Peut-être leurs rêves les conduisent-ils au fond des grottes à la recherche des vestiges du passé.


Jour 5 : Voyage dans le temps au Parc du Bournat

10h00
Cette dernière journée complète en Dordogne (on reprend l’avion demain) est consacrée à une activité qui fait bondir d’impatience mon plus grand garçon féru d’Histoire : le Parc du Bournat. Il s’agit de la reconstitution d’un village des années 1900. Arrivé sur place je suis bluffé par l’endroit, le parc est très grand et le souci du détail nous plonge immédiatement un siècle en arrière. De nombreuses échoppes et ateliers sont occupés par de vrais artisans qui travaillent à l’ancienne pour fournir les restaurants et la boutique du parc.


11h00
Après avoir suivi une dame du village (une comédienne 100% dans son rôle) pour une visite explicative, on se perd dans les rues du village. Ici on découvre la boulangerie où le pain qui sera servi dans le restaurant attenant est préparé. Là, une dame fabrique du savon comme on le faisait autrefois, un peu plus loin on peut même gravir la colline où est juché un moulin qui produit de la farine.


13h00
On avale un morceau avant de partir explorer la zone Fête Foraine du parc. Ici, ont été rassemblés de vieux manèges. Certains ont plus de 100 ans mais restent en parfait état de marche malgré leurs grincements inquiétants. On en essaye plusieurs avant de se laisser tenter par un petit tour en barque sur l’étang du village.


16h00
On se fait prendre en photo dans un style retro pour le souvenir et quittons le parc pour rejoindre notre gîte. Les enfants sont ravis et passent le trajet du retour à commenter avec enthousiasme leur journée au Parc Bournat.


18h00
Pour ce dernier soir, on retourne à Limeuil pour piquer une tête dans la Dordogne et avaler des tapas à la terrasse de l’Ancre du Salut.


Journée 6 : un dernier château pour la route !

10h00
C’est le jour du départ, mais notre avion n’étant qu’à 13h (et l’aéroport de Bergerac étant assez petit pour se pointer à la dernière minute) on décide de visiter un dernier château. Celui de Bridoire semble tout indiqué. Déjà il n’est qu’à 15 minutes de l’aéroport mais surtout il entièrement dédié aux enfants. Dès le grand jardin à l’entrée, on retrouve de nombreux jeux. A l’intérieur des activités sont proposées (jeux en bois, jeux de société à l’ancienne, théâtre de marionnettes, costumes, …). Pour les plus grands, la visite est aussi très intéressante. Le château a été récemment restauré et remeublé avec soin. Le saut dans le temps est garanti.

 


12h00
Nous arrivons à l’aéroport, rendons notre voiture de location et nous dirigeons vers le comptoir d’enregistrement. 1h plus tard, nous sommes à bord du mini-avion qui nous ramène à Lyon et admirons une dernière fois, à travers le hublot les beaux paysages de la Dordogne.


Au final ces 6 jours en Dordogne ont été une véritable découverte. Je ne connaissais pas la région et j’ai pris plaisir à rouler à travers ses paysages, à arpenter ses châteaux, à admirer ses villes et à profiter de sa gastronomie. Mais le plus important c’est que mes 2 kids se sont montrés ravis de leurs vacances. Ils ont pu se plonger dans le Moyen-Age et dans le Préhistoire de façon ludique et interactive tout en profitant des avantages de la rivière (baignade, balade en bateau). Par contre, malgré plusieurs tentatives de ma part, rien n’y a fait : ils n’ont pas aimé le foie gras !

En résumé, si vous cherchez une destination vacances en famille, un peu loin mais pas trop, offrant de nombreuses activités pour les petits et les grands, n’hésitez pas à la découvrir la Dordogne.


Sommaire

Résumé de notre séjour
Les 5 visites incontournables
Nos adresses coups de coeur
Nos conseils