Après l’article Peut-on emmener ses enfants à un vernissage ? il était grand temps de se poser la même question pour les restaurants ?

Avant d’être père, je me demandais si élever un enfant impliquait obligatoirement de faire une croix sur les sorties. Je fréquentais assidument bars et restaurants plusieurs fois par semaine et craignait de devoir troquer l’intégralité de mes soirées festives par des activités moins folichonnes comme regarder la TV avec une oreille attentive au moindre cri ou pleurs.

Maintenant que je suis de l’autre coté de la barrière (va savoir si c’est le bon ou le mauvais), je peux vous dire que OUI on peut emmener ses enfants au restaurant. Et par restaurant, j’entends un vrai restaurant, pas de Mac Do, ni de Flunch ou pire, d’Hippopotamus. Et par enfants, je ne parle bien sûr pas des adorables petits anges de quelques mois capables de pioncer dans les endroits les plus bruyants, ni même ces plus grands d’une demi-douzaine d’année dont le calme est facilement achetable par le marchandage.

Il est ici question de restaurants avec un vrai menu, un service et un vrai chef en cuisine, et de ces petits monstres qui savent à peu près manger tout seul mais qui peuvent, en moins de 3 minutes, inventer de nouvelles formes de caprices dont vous ignoriez jusque là la puissance.

Voici donc quelques conseils pour que tout se passe au mieux :

Choisissez le bon resto

Avant de vous rendre dans un restaurant testez toujours son niveau kid-friendly-itude. Non pas en demandant s’il font un menu enfant, mais en appelant et réservant une table pour 8 dont 6 enfants. En fonction des réactions de votre interlocuteur, vous aurez une bonne idée de la façon dont vous serez accueilli avec vos marmots. Si le restaurant fait l’affaire, rappeler quelques heures après pour revoir à la baisse votre tablée (sauf si vous avez 6 enfants. Pauvre de vous.)

Le test de la poussette marche pas mal aussi. Demandez s’il y a un coin pour glisser une poussette ? Généralement il a 2 types de réponses :
– « Oui, on trouvera bien une petite place » -> Bingo, c’est le resto qu’il vous faut
– « Une quoi ? » -> Aïe, resto à faire une fois que vos enfants auront quitté le domicile familial.

D’une manière générale les restaurants situés dans les zones touristiques, pour peu que vous arriviez à distinguer les bonnes tables de attrape-gogos, se révèlent les champions sur l’accueil des clients avec enfants. Quelques bambins ne sont rien face à un groupe de touristes japonais.

Choisissez la bonne place

Lors de votre réservation ou de votre arrivé demandez à être placé de manière stratégique. Vous pouvez choisir une table près de la porte qui vous permettra d’évacuer promptement un enfant en mode caprice en limitant les regards réprobateurs de la clientèle. Un sermon, même bien mérité, s’assène beaucoup plus facilement dans la rue qu’au milieu de gens attablés. Les parents d’enfants sujet au vomi facile privilégieront une porte à proximité des toilettes.

Choisissez le bon horaire

Arrivez au restaurant à l’heure d’ouverture, oui même si c’est 18h30 ! Certes vous dinerez au milieu des vieux et des touristes anglais, mais le personnel sera plus agréable et plus disponible. Repas et dessert seront engloutis avant 20h ce qui reste une heure toute à fait acceptable pour coucher des enfants (et vous pourrez enchaîner avec une soirée TV l’oreille attentive au moindre cri ou pleur.

Choisissez les frites

La sortie au resto n’est JAMAIS l’occasion d’inculquer des principes alimentaires. On oublie les 5 fruits et légumes par jour et on choisi les frites. Boudez même le menu enfant, le choisir c’est prendre le risque que votre progéniture n’aime pas la viande, ou le dessert. Ne prenez aucun risque : la frite est votre amie et se suffit à elle même !

Ayez un kit de survie

Je ne n’emmène jamais mon fils au restaurant sans mon smartphone rechargé à fond sur lequel j’ai téléchargé 2-3 films adaptés (Ratatouille est, par exemple, un excellent film dans cette situation). Je ne le dégaine qu’en cas de secours, quand je sens qu’on est pas loin du dérapage ou quand j’aimerais bien manger tranquillement mon tiramisu. Livres, coloriages ou gomettes font aussi l’affaire, bien qu’ayant un pouvoir de captation d’attention plus faible.

Laissez un pourboire

Si tout se passe à peu près bien, laissez un joli pourboire au serveur. Parce que vos enfants aura probablement laisser sa place dans un état lamentable, parce qu’il aura peut-être fait fuir 1 ou 2 clients.  Les restaurants qui accueillent bien les enfants méritent d’être encouragés. Soyez généreux !

Soyez digne

En guise de fin j’aimerai rappeler aux parents peu aux faits des bonnes manières cette règle élémentaire : ON NE CHANGE JAMAIS UN ENFANT AU RESTAURANT ! Si votre enfant n’est pas encore propre ou s’il s’oublie, ne tentez pas de le changer, même discrètement en cachant un peu avec la nappe, même aux toilettes. Soyez digne, vous avez perdu : GAME OVER. Agissez promptement avant que l’odeur ne s’évade au delà de votre tablée. Évacuez le marmot odorant rapidement en payant l’addition (même si on ne vous a encore rien apporté).  Quittez le lieu et rentrez chez vous, en oubliant pas de faire un crochet au Mac Do pour prendre un Happy Meal.

J’essayerais dans les prochaines semaines de publier des tests de restaurant qui se sont bien passés avec enfant. Restez connecté !