Oui parce que c’est pas tout de parler des remarques et questionnements métaphysiques de ma fille devant Jesus-Marie-Joseph, mais A LA BASE on était parti, je vous le rappelle, pour nous rendre à l’expo « Watching You » en ce moment (et jusqu’au 25février) au Musée des Arts Catholiques de Fourvière.
Une expo de steetart donc.
Dans un bâtiment religieux.

Ouaip.

C’est le moment où il fallait que je vous en parle, parce que le temps file et que c’est bientôt fini !

Pour la petite histoire, le musée va être entièrement réhabilité. En attendant, 18 streetartists (dont pas mal de lyonnais)(parce qu’on aime bien quand c’est lyonnais) se sont vus attribués les murs du musée pour s’y exprimer. Rien n’était imposé, ils avaient le choix de peindre ce qu’ils souhaitaient sans pour autant aborder les sujets religieux.

Du coup, ça donne une grande variété d’oeuvres qu’on admirera avec les enfants sans souci.

On y trouve quoi ?

On retrouve notamment Yandi Graffer et ses couleurs, Théo Haggaï et ses rêves en noir et blanc ou encore Emma et Brusk qui s’offrent un face à face.

Tous les murs, les niches et autres particularités architecturales du lieu sont magnifiés par les œuvres des artistes. On en profitera d’autant plus qu’ici, tout est éphémère, peint à même les murs et donc voué à disparaître lors de la rénovation du musée.

L’expo n’est pas très grande, mais elle a le mérite d’être originale et d’amener le streetart dans un milieu  atypique et culturellement…. opposé, en temps normal.

Avec les enfants, c’est assez marrant, parce que, concernant les œuvres abordant de près ou de loin le sujet de la religion, les débats sont vite ouverts. (Pour infos, les artistes étaient libres d’aborder ce thème ou non, tous ne l’ont pas fait).

Autant vous dire que le « petit Jésus » made by Brusk a bien fait rigoler ma fille, ce qui nous a permis d’aborder « l’adoration » et le rang de « culte » qu’on peut donner aux gens, aux choses… selon.

Je vous conseille de ramener petits carnets et crayons de couleurs, parce que la visite peut s’avérer très inspirante pour les gones qui voudront peut être s’exprimer à leur tour.

Une visite guidée a lieu régulièrement... c’est assez long pour des enfants mais néanmoins fort intéressant… si vous voyez qu’ils décrochent, vous pouvez toujours écouter d’une oreille pendant que Junior dessine ou décide de s’allonger sur un banc.
Ici, on prend son temps, on regarde les détails de toute façon… et il y en a un paquet.

Et les enfants en pensent quoi, à la fin ?

De mon côté, les miens sont déjà bien briefés concernant le streetart alors bon, je ne suis pas certaine que ce soit un bon exemple. MAIS, il y avait avec nous deux autres petites filles de 5 et 7 ans qui ne connaissaient pas DU TOUT le sujet (parce que… « gnagnagna c’est pas pour les enfants elles vont s’ennuyer »).
Résultat ? Elles ont adoré. Forcément. Je l’savais.
Faut TOUJOURS avoir confiance en moi ses enfants quant à leur capacité d’apprécier l’inconnu (pris hors contexte, je t’accorde que cette phrase est un peu tendancieuse).

 

https://lyon.familycrunch.fr/wp-content/uploads/2016/04/1f3e0-e1461602676858.png?resize=14%2C14 Musée de fourvière, 7-8 place Fourvière, Lyon 5.
horaires Du lundi au jeudi : 12h-18h, Le vendredi et le samedi : 10h-19h, Le dimanche 14h-17h30.
💰Gratuit (participation libre). Visite commentée 2€.
https://lyon.familycrunch.fr/wp-content/uploads/2016/04/1f4bb-e1461602747389.png Plus d’infos