child-labor-349990_1920

On est aujourd’hui dans une société où l’info est devenu un bien de consommation instantané.  On en est abreuvé à longueur de temps. J’étais déjà avant le web un gros consommateur d’actus au travers de la presse quotidienne qu’elle soit régionale ou par le prisme du petit écran et de la radio.

Alors informés (abreuvés), nous les adultes, on l’est tous…

Quid des enfants ?

Evidemment, on pourrait dans le meilleur des mondes, avoir une discussion quotidienne sur l’actualité(s) du jour en les briefant sur les actus de la journée (quand ils sont en âge) mais tout objectif que l’on voudrait être, il y a toujours un filtre parental et personnel en fonction de nos orientations et de nos sensibilités qui ne rendra jamais exactement compte de façon neutre de l’état du monde

En faisant juste la recherche  « actualités pour les enfants » sur google, on tombe sur les trois principales sources d’informations qui sont consacrées à un auditoire jeune public :

logo

 

logo_mqfr

Capture

 

Derrière les deux premiers se cachent des éditeurs jeunesse bien connus (Playbac et Milan) avec des versions papiers quotidiennes pour chacun des sites en question et ce sur abonnement (ou disponible en consultation dans les bibliothèques ou à l’école quand celle-ci est abonnée). Le troisième étant un pure player.

A la maison depuis septembre 2015, on a fait le choix d’abonner les enfants à Mon Petit Quotidien (6-10 ans), c’est un coût selon la formule choisie (c’est à partir de 8€50/mois).

Après 6 mois de réception quotidienne, un premier bilan :

– Les enfants attendent toujours avec impatience le passage du facteur, c’est même le premier réflexe quand on rentre de l’école

– la feuille de chou (un feuillet de 4 pages) explore chaque jour un thème/une actu avec quelques brèves d’autres actus autour

– ça les incite à lire et à s’approprier eux-même leur canard et l’actualité

– ils peuvent recevoir chaque jour par mail, un complément d’infos via une newsletter

– le fait qu’ils aient tenté d’expliquer les attentats à la fois de janvier et du 13 novembre via des numéros spéciaux a enlevé une belle épine du pied aux parents

En peu de mots,  le ressenti global est positif autant du côté des parents que des enfants même si le coût annuel peut être un frein.

Mais sinon quoi d’autre ?

Je sais que le P’tit Libé propose chaque mois un décryptage de l’info aux 7-12 ans. Ils ont fait 5 numéros pour l’instant, c’est une mise en lumière interactive d’une actu mensuelle expliquée aux enfants.

Côté télé, Gulli propose chaque jour l’émission Wazup qui parle d’actus « récréatives » (sport, culture, vidéos du web…) mais pas forcément d’actus du jour, c’est disponible en replay.

En faisant quelques recherches, j’ai aussi vu qu’Arte proposait chaque jour un journal destiné aux enfants : ARTE Journal Junior  (c’est tout frais depuis septembre 2015). On va tester très vite avec les enfants.

Côté radio, France info Juniors décrypte avec un journaliste de France info une actu avec des enfants qui posent des questions à un spécialiste de la dite actu.

De nombreuses radios pour enfants existent sur le web, comme toute radio, elles diffusent essentiellement de la musique, elles sont souvent consacrées aux tout-petits et aucunes ne proposent de bulletins d’actualités.

Et si l’actu à la façon papa c’était pas pour eux ?

Malgré tous les exemples cités ci-dessus, en écrivant ce billet, je me pose réellement cette question. Perso, je ne regarde plus le journal TV (et avec des enfants c’est pas possible pour ma part), je lis encore la presse de temps en temps mais eux si on leur amène pas l’actu (comme en les abonnant à mon Petit Quotidien), ils n’auront pas la démarche d’aller faire un tour sur Google Actualités (ni l’autorisation).

Il leur faut des outils adaptés à leur génération comme des applications dédiées sur tablette, des podcasts vidéos/audios, un réseau social avec une nouvelle façon d’appréhender l’info et là je sèche totalement

Vous avez des idées ?

Edit du 15/12/2016 : Monsieur Simon nous dit dans l’oreillette qu’une version du Progrès en format existe dorénavant pour les gones : Le Progrès des Enfants 🙂