mmv-vavances
Dans la catégorie « Avant j’avais des principes, maintenant j’ai des enfants », j’appelle à la barre les clubs vacances.

Comme pas mal de gamins issus de la classe moyenne, j’ai connu les joies des villages et clubs vacances dans mon enfance. Les logements spartiates et parfois exiguës, les animations un peu nazes, les spectacles lourdingues et les animateurs fatigants…et fatigués. Ce n’était pas de mauvaises vacances en soi, mais j’ai mille fois préféré les vacances passées à visiter des pays étrangers ou à traîner des heures à la plage à proximité d’une grande maison louée pour l’été…

Je m’étais donc juré que, devenu grand, que je n’imposerais pas ce genre de vacances à ma progéniture.

Mais ça c’était avant…

Depuis que j’ai des enfants, les mots comme « tout compris », « pension complète » et « club enfants » raisonnent agréablement à mes oreilles.

Du coup, pas plus tard qu’il y a deux semaines, j’ai rompu mes vœux en emmenant ma petite famille dans un club vacances MMV pour une petite semaine de ski à la Plagne.

MMV-La-Plagne

Du repos, enfin !

Après 2 bonnes heures et demie de route, nous récupérons nos clés à la réception et emménageons dans notre appartement. Les valises défaites, nous réglons les dernières préparatifs et inscrivons le plus grand de nos fils au club enfant et à des cours de ski. Les vacances pouvaient enfin commencer… Et elles se sont révélées hyper reposantes ! Voici pourquoi :

Tout est prévu

Ce qui est bien avec le club vacances MMV (je suppose que c’est le cas pour les autres clubs) c’est que tout est prévu dans votre logement : draps, serviettes, kit ménage et vaisselle, PQ, etc. Si vous avez des enfants en bas âge, on vous installera même un lit parapluie, une baignoire et une chaise haute. Vous pouvez aussi emprunter plein de choses à l’accueil : DVD, jeux de société, appareil à raclette, luge, sac-à-dos de portage pour bébé… Bref, vous pouvez voyager super léger et sans dresser une liste interminable de choses à ne pas oublier en préparant votre valise.

C’est plutôt confortable

MMV-ski

Notre appartement prévu pour 2 adultes et 2 enfants était plutôt pas mal. Un grand espace de vie avec un coin salon (avec canapé-lit pour les parents et fausse cheminée pour faire genre) et un coin cuisine suffisamment grand pour préparer à manger sans se cogner au placard, une vraie chambre pour les enfants (et pas une chambre cabine comme souvent en montagne) et deux (oui DEUX) salles de bain. Le MMV de La Plagne, situé dans le secteur de Belle Plagne est au pied des pistes (tellement au pied des pistes que vous devez en traverser une pour rejoindre le cœur du village). Seul petit bémol : une semaine à dormir sur un canapé lit nous a laissé le dos un peu en compote.

Le club enfant

Aaaaaah le club enfant ! Loin de moi l’idée de me débarrasser de mes enfants en les confiant au premier animateur venu. Des vacances en famille doivent rester un moment à partager avec sa progéniture, mais le fait de pouvoir être sans enfant pendant 5 demie-journées durant la semaine a été fort apprécié (aussi bien par les grands que par les petits). Mon fiston s’est éclaté comme un fou et nous avons pu profiter EN PAIX de l’agréable piscine du club et des activités proposées dans la station.

MMV-Club-Vacances

C’est plutôt sympa

Au MMV de la Plagne, les animations proposées étaient plutôt sobres et aucunement envahissantes : dégustation de fromages, de crêpes, de chocolat/vin chaud (oui en fait, c’était très orienté bouffe…). Pas de jeu débile, pas de soirée disco, pas de concours de blagues… Ouf ! L’équipe (assez réduite) s’est montrée avenante et à notre écoute.

C’est pas si cher

La semaine au MMV de la Plage, dans un appart pour 4, pendant les vacances de Pâques coûte un peu plus de 700€. Ce qui reste dans la fourchette des prix des locations dans les grosses stations de ski. Vus la prestation, la localisation et les services annexes, c’est plutôt un bon plan.

Verdict

On est rentrés sur Lyon ravis et reposés. Cette première expérience en club vacances m’a permis de revoir un peu mon jugement sur le concept. Certes on n’avait pas dégoté un chouette chalet planqué dans la forêt, on n’a pas découvert une nouveau pays ou une nouvelle ville MAIS MAIS MAIS on a passé un super séjour sans se prendre la tête pour l’organisation et en profitant de vrais moments de repos.

Bref, pour répondre à la question du titre de cet article, je me range maintenant du côté des POUR. Mais si jamais vous êtes dans l’équipe CONTRE, n’hésitez pas à réagir dans les commentaires.