Capture

Que l’on soit à Paris, New York ou encore San Francisco, on fait tous face aux mêmes problèmes d’éducation et de vie familiale.

Il y a pourtant certains problèmes ou situations qui ne peuvent arriver qu’aux parents lyonnais 😉

Laissez-moi vous en faire, la futile démonstration

😀

1.

Que vous le vouliez ou non et même si vous êtes pour un français irréprochable en tant qu’ « Expat’ parisien », votre fils/fille finira par toujours dire « Je vais y faire » s’il suit toute sa scolarité dans un établissement lyonnais.

2.

Le dilemme face au choix pléthorique de la bonne école, tout commence dès le primaire : faut-il le mettre à Saint-Marc, aux Chartreux, à Saint-Louis/Saint Bruno etc…

3.

Votre fils/fille aime le vert, pas de soucis, on va l’emmener voir la Green Team de l’ASVEL.

C’est à ce moment que votre progéniture vous avoue aimer le foot.

Ni une ni deux, vous l’amenez à Gerland et c’est à ce moment que celui-ci se met à chanter : ça… au milieu du kop des Bad Gones :S

4.

Maintenant que l’Hôtel-Dieu n’est plus, mieux vaut bien choisir sa maternité dans Lyon intra-muros (on a un article pour ça) afin que votre descendance soit 100% made in Lyon comme le label.

5.

Quel théâtre lyonnais de marionnettes est-il le plus authentique pour amener le gone et/ou la petite fenotte voir un vrai spectacle de Guignol ?

Un choix Gnafronien 😉

6.

Après un séjour à Disneyland Paris : « Non, ce n’est pas le château de la belle au Bois Dormant, c’est la Basilique Notre Dame de Fourvière et non il n’y a pas les tasses qui tournent là-haut, mon chaton ! » devant l’incompréhension de votre enfant sur cette ressemblance.

Celui-ci confondra dorénavant la ficelle avec SpaceMountain 😉

7.

Le jour du 8 décembre, cette sacro-sainte fête lyonnaise, c’est le seul jour où vous autorisez votre enfant à utiliser un briquet ou des allumettes pour les luminions.

Alors que le reste de l’année, vous lui faite la morale à ce sujet 😉

Heureusement, vous avez des plaques à induction pour le reste de l’année 😀

8.

Vous n’avez pas hâte que vos chérubins mesurent la taille de Gulliver, en effet, cela signifierait quitter votre canut et leurs chambres en mezzanine d’une hauteur d’à peine 1m70.

Vous leur indiquerez plus tard un très bon ostéo pour leurs maux de dos récurrents 😛

9.

« Non, mon ourson ce n’est pas la Tour Eiffel ! C’est l’antenne relais de Fourvière !« 

Par contre, on pourra lui dire qu’elle culmine plus haut que sa jumelle parisienne, nah !

10.

« Non, ce n’est pas un gros stylo, on ne peut pas écrire avec,  je te dis ! C’est juste, parce que la Tour Part Dieu ressemble à un crayon avec sa pyramide qu’on l’appelle ainsi : le Crayon ! ».

On pourra toujours lui rappeler l’histoire de celle-ci, pour sa culture 😉

Si vous avez, un n°11, 12… on vous écoute dans les commentaires !