avengers-infinity wars

Oui, j’ai un problème obsessionnel avec les Super-héros (et les LEGO), du coup, tu penses bien qu’aujourd’hui, je suis un peu dans l’excitation la plus totale parce qu’aujourd’hui, sur le même écran, pendant 2h40, y’a pléthore de super-héros qui déboulent pour sauver l’univers, dans Avengers 3, Infinity War.
Et s’il y a un truc que j’ai pigé en transmettant à mes greffons cette petite passion (tout à fait adaptée à mon âge, OUI !), c’est qu’on est TOUS le héros de quelqu’un, au final.
Mais du coup… lequel ?

TEST : Quel héros es-tu pour ton enfant ?

1/ Première rentrée des classes, tu :
a. Pleures à chaudes larmes à l’intérieur de toi parce qu’il grandit trop vite, c’est pas juste
b. Es complètement à l’aise avec le concept de laisser grandir ton enfant.
c. Lui répètes que tout va bien se passer, c’est que le début d’une vingtaine d’année un peu relous.

2/ Quand il invite des copains à la maison :
a. Il n’invite pas de copain à la maison, ça va pas non !!
b. Tu dresses une sweet Table à l’effigie de son héros préféré pendant qu’ils jouent dans la salle de jeux
c. Tu les enfermes dans la chambre et leur jette des vivres de temps en temps par une trappe.

3/ Quand il fait beau dehors :
a. Vélos, casques, motivation et pique nique ! On doit PRO-FI-TER !
b. Bah c’est normal, c’est le début de l’été, c’est quoi la question ?
c. Ha non hein, on avait dit qu’on regardait l’intégral de Fellini aujourd’hui y’a pas moyen qu’on ouvre même les volets.

4/ Quand il te présentera son amoureux-se :
a. Tu l’accueilleras comme ton propre enfant, évidemment.
b. Tu prépareras soigneusement toutes les photos et films compromettants à montrer à cette personne. Tu ne vis que pour ça d’ailleurs.
c. Son ? Sa ? HAHAHAHA LOL.

5/ Quand il est malade :
a. Tu le veilles, tu prends la température à heure régulière et tu ne dors pas tant qu’il n’est pas rétabli.
b. Tu appelles le SAMU, la police, le SWAT et les pompiers.
c. Tu le mets à l’école quand même, t’as du taf.

6/ Sur lui, tu sais :
a. Tout. De sa couleur préférée à sa vocation secrète, en passant par l’odeur de ses propres pets.
b. Qu’il est relou quand il a faim, drôle quand il ne le fait pas exprès et qu’il n’a aucune facilité à comprendre le second degré.
c. Son prénom et sa date de naissance. Après, ce n’est plus de ton ressort, faut le laisser vivre sa vie et se construire seul cet enfant !

RESULTATS !

Tu as une majorité de a.
Tu fais tout ce que tu peux pour ton gamin, tu t’investis à fond, tu connais tout de lui et même les trucs dont il n’a pas encore conscience lui-même. Tu veilles au grain, tu ne respires qu’en sachant qu’il existe et qu’il n’est pas trop loin de toi. Du coup, pour lui, tu es super relou, bien trop présent VOIRE complètement intrusif. Tu es Thanos, le gros batard qui veut detruire tout ce qu’il peut et surtout, la vie, « père » de Nebula et Gamora, tu sais, ses 2 filles dont il avait tué les parents et qu’il a fait se battre entre elles dès leur plus jeune âge… Voilà : tu es Thanos. Pour ton gosse, évoluer à tes côtés équivaut à manger de la cervelle crue à la même table que la Reine Alien et le clown de ÇA.

Tu as une majorité de b.
Tu fais partie du parent lambda, ni trop, ni pas assez, tu es là quand il faut mais sait t’effacer le reste du temps pour le laisser créer son espace personnel. Tu lui apportes amour et confiance en esperant qu’il en fasse quelque chose de constructif à la fin. Pour lui, tu es comme tous les parents, t’es juste chiant, il pense mieux savoir que toi de toute façon et il s’est déjà juré 241 fois que JAMAIS il ne fera ça avec ses mômes à lui. Tu es Thanos, le gros batard qui veut detruire tout ce qu’il peut et surtout, la vie, « père » de Nebula et Gamora, tu sais, ses 2 filles dont il avait tué les parents et qu’il a fait se battre entre elles dès leur plus jeune âge… Voilà : tu es Thanos. A côté de toi, pour ton gosse, le fils de Satan qui verserait de l’acide dans des yeux de chatons, c’est un petit Poney arc en ciel.

 

Tu as une majorité de c.
Tu es hyper détaché de tout ce qui touche de près ou de loin à ta progéniture. Tu lui donnes les bases et  c’est à lui de se construire. Globalement, ton enfant pense que tu n’as pas de cœur, que tu ne l’as jamais aimé, qu’il y a eu une erreur à la maternité et que tu lui veux plus de mal que de bien, quitte à le détruire psychiquement avant de le broyer définitivement. Tu es Thanos, le gros bâtard qui veut détruire tout ce qu’il peut et surtout, la vie, « père » de Nebula et Gamora, tu sais, ses 2 filles dont il avait tué les parents et qu’il a fait se battre entre elles dès leur plus jeune âge… Voilà : tu es Thanos. Vivre avec toi, pour ton gosse, c’est l’équivalent de vivre avec Freddie Krueger.

 


Félicitations !

De toute façon, cherche pas, il t’aime pas (mais ça passe, à un moment)