©walibi

Ça ne t’a sans doute pas échappé si tu lis Lyon Familycrunch depuis un peu de temps, on va souvent à Walibi, aux Avenières (Isère).
Disons que pour nous, c’est toujours le bon plan pour freiner les greffons quant à leurs demandes pour aller voir Mickey : c’est pas loin de Lyon, ça coute moins cher et surtout, on profite réellement d’une journée dans le parc, à chaque fois.

Walibi, the place to be :

C’est vrai, il est assez rare qu’on fasse beaucoup la queue quand on y va. Soit on a vraiment beaucoup de chance, soit je ne sais pas, mais toujours est-il que ce week end, une nouvelle fois, c’était un peu open bar sur les manèges. Et nous, on adore ça, les manèges. (bon, ils annonçaient un temps bien médiocre et on a eu plutôt une belle journée, donc c’est sûrement ça… et c’est clairement pas la 1ere fois que la météo se plante un jour de Walibi, d’ailleurs, il doit y avoir un micro climat là bas)
On a déboulé dans le parc avec 6 enfants, de 5 à 13 ans.
Nous n’étions que 3 adultes.
Et quand je dis « adultes », je ne parle que de l’âge inscrit sur nos pièces d’identité, parce qu’une fois là-bas dedans, et malgré une réputation de grande gamine qui me colle à la peau, j’étais de loin la plus mature des neuf.
Bref, moi JE SAVAIS que ça allait peut-être poser problème à un moment, cette histoire, mais j’ai fait mine de et nous avons commencé par un tour de Bamba, histoire de tester la solidité stomacale de tous les participants.
Tu sais, ce sont ces tasses, là, qui tournent dans tous les sens.


©walibi

Voilà.
On n’a pas vomi ni essuyé un quelconque mal de « mer ».
On était prêt.

Du coup, on s’est pointé au niveau du SkunX Tower (que mes acolytes n’avaient de cesse d’appeler « Le Totem », rapport que ça faisait 20 ans qu’ils n’étaient pas revenus à Walibi, ils avaient du mal à se mettre à jour du coup).
Là, on s’est retrouvé un peu bête, avec nos 6 marmots, parce qu’on voulait tous le faire, mais il en fallait bien un qui reste à surveiller la marmaille.
En bon parents que nous sommes… On les a donc laissé en bas, on s’est arnaché dans la nacelle et on leur à fait coucou.
Ils étaient à la fois terrorisés de nous voir monter dans cet engin de la mort et à la fois assez fiers de nous, voire, même, un poil moqueur en constatant qu’on faisait moins les malins tout à coup.
L’un de nous à tellement hurlé que je pensais voir débouler les secours à tout moment, mais peut-être qu’ils ont l’habitude, en fait…

skunx tower walibi

 

S’en sont suivis des milliards de tours de manèges (à peu près).

Définitivement, la Coccinelle reste une valeur sûre pour tout le monde, dès petit, avec concours de poses au moment de la photo finish, ÉVIDEMMENT.

Des adultes très responsables et matures :

On a quand même une nouvelle fois larguer les mômes pour se faire un petit coup d’EqWalizer entre « adultes ».
Gros coup de cœur pour le pote qui hurle, une fois en haut « Ha non ! Non ! Mais il faut que je descende TOUT DE SUITE là ! Je vais pas bien. Je vais pas bien du…. »
Finalement, il n’est pas mort, et il a pas fait exprès, mais il a gagné TRES LARGEMENT au concours de la photo, avec une tête qui disait à la fois ‘youhou », « Je veux crever », « Je vais vomir », « pourquoi je suis là », « J’suis pas v’nu ici pour souffrir OK ? »
(On m’a formellement interdit de partager cette photo publiquement, mais je t’assure que c’était merveilleux.)

 

eqwalizer walibi

Bon, je dois dire ici, tout de même, que même si nous avions 6 enfants dont 3 petits, ils sont quand même hyper cool et obéissants, donc on s’est permis… Je ne crois pas qu’on aurait pu faire ça avec des foufous ingérables, dans un parc bondé, clairement.

On déplore tout de même un double lutz piqué avec réception crânienne dans les graviers du parking pour la plus petite, juste après le pique nique de midi. Ça nous a permis de tester le poste de secours, assez efficace en réassurance de gone et  nettoyage en règle de plaie sanguinolente (l’enfant va bien, le sang a séché après 4 tours de Coccinelle et le sourire était revenu déjà à l’entrée du parc pour la photo souvenir avec Walibi himself).

Une nouvelle zone à Walibi : Fiesta City

C’est normalement le moment où je te parle de la nouvelle zone de Walibi: Fiesta City.
Oui, oui, si tu suis bien, le parc ouvre une nouvelle zone par an depuis un certain temps, et c’est plutôt cool, parce que maintenant, on compte pas moins de 29 manèges et jeux, que ce soit pour les tout petits ou les plus grands.
Nouveautés 2018 : Ballon Race, Dock’n Roll et Hurricane, une sorte de balançoire à presque 50 mètres de haut.

hurricane walibi

Et donc… je me suis complètement dégonflée pour ce dernier.
J’ai attendu, attendu pour le faire. Pis je me suis dit que « pour toi, public » j’allais y aller… Il était presque 17h, ça allait fermé, c’était ma dernière chance.
Et là, le vent s’est mis à souffler.
Déjà que j’avais la trouille, autant te dire que j’avais envie de me faire dessus, du coup…. Et… Donc… Ouais, ok, je suis qu’une grosse lâche, j’irai la prochaine fois, promis.
Du coup, je ne peux pas t’en parler, mais de plus téméraires que moi sont allés tester, je te laisse lire leur avis pendant que je me cache !

Place à Littlecelt :

Ouais, Cranemou s’est même cachée toute la journée, nous y étions le même jour et même pas nous l’avons croisée accompagné de sa cour 😛

Alors Hurricane, de prime abord, ça me fait penser à la chanson de Neil Young. Des  balançoires pense-t-on, de prime abord un peu en hauteur (50m tout de même), on se dit que cela doit être plus balade que rock.

Surtout que quand tu arrives à l’entrée du parc, le machin, tu le vois tourner de loin, cela ne fait pas un effet hypnotique genre : « je veux l’essayer tout de suite !!!!!« . Déjà, on va être clair, les attractions on vient pour les enfants (c’est le but à la base), nous on avait commencé tels des têtes brûlés par le Wab Tour, des vrais oufs (bon ça permet également de se rendre compte des attractions proposées). Tu te fais le Skunx Tower que tu n’avais jamais fait et qui te propulses bien haut également (55m) et tu te dis qu’après cela, toi et ta marmaille, vous êtes parés…

Que nenni…

Bon, t’as bien cherché la clé de St Georges en faisant le tour du parc et arrive le moment fatidique où tu ne peux plus reculer… Sur les 4 membres de la famille, on a été les 3/4 à prier les dieux du vent pour que tout se passe bien. Courageux et sympa comme je suis, j’ai laissé passer madame avec le cadet pour leur baptême de vol sur Hurricane, ils s’installent (deux points de sécurité tout de même), une fois que l’employé à checker tous les passagers, le truc s’élève et j’entends ma moitié lancer un petit cri, ça s’élève commence à tourner mais de la terre ferme, y a pas le sentiment que ça tourne pas si vite… Le bazar finit sa rotation et tout le monde redescend, un peu blanc avec dans leur regard : « vous êtes sûrs de vouloir y aller ?! »

On s’installe donc, on observe la structure avec un mât bien solide où sont accrochées des punaises de balançoires, certes améliorées, l’engin fait penser à un truc de cirque dans son ensemble. L’ascension fait un petit haut le cœur et Hurricane commence sa rotation en faisant swinguer les balançoires, ça tourne sur lui même. Cela va de + en + vite, on s’accroche un peu, on arrive au sommet et le ventilateur vous envoie valser à 50m de haut avec le balancement des sièges et leur inclinaison, la sensation de vitesse est vertigineuse (émoji sueur froide assurée). Surtout que là haut, la vue est très dégagée, on voit très bien la campagne des balcons du dauphiné, un 360° parfait, mais bigre que ça tourne vite !

Au final, l’expérience est à tenter, cela change des montagnes russes classiques, je conseillerais même de le faire après le Bambooz River, vous aurez un sèche cheveu gigantesque pour vous sécher 😀

 

Pour info, Walibi ouvrira ses portes la semaine prochaine grâce aux jours fériés. Les billets sont moins chers en les achetant en ligne également !
Plus d’infos.