Si votre enfant n’est pas né avec un mode d’emploi détaillé, trouver le sport adapté à sa personnalité et qui lui plaise n’est pas pas toujours évident.

Les Soeurs n’étant pas venues au monde armée d’une raquette de tennis ou chaussées de skis, nous avons dû tâtonner un peu avant de trouver un sport dans lequel elles s’épanouissent.

escalade

N’ayant pas nous-mêmes un sport de prédilection, nous avons plutôt tenté de trouver un compromis entre une activité facilement accessible, à proximité de chez nous et qui leur plaise.

Pour Petite Soeur, nous avons rapidement identifié qu’elle était très aquatique : avant même de souffler sa première bougie, elle était capable de se mouvoir dans l’eau avec aisance et plaisir. Nous n’avons pas pratiqué les bébés nageurs mais lui avons fait prendre des cours de natation quand elle était en grande section de maternelle. Et cette année, elle a pris des cours individuels de perfectionnement et sait plonger, faire du crawl et du dos crawlé. Du coup, pour la rentrée prochaine, nous envisageons de l’inscrire dans un vrai club de natation. 

Pour Grande Soeur, cela n’a pas été aussi évident et j’avoue que les débuts ont été un peu éclectiques ! 

Elle a donc fait 2 ans de gymnastique (enfin d’éveil corporel plus précisément), 1 an de danse et 1 an de natation avant qu’elle ne tente le mini-handball et que nous réalisions qu’elle était très à l’aise avec un ballon et dans les sports collectifs.

hand-ball

Notre ancienne baby-sitter et voisine étant entraîneuse de basket, nous lui avons demandé s’il restait de la place dans son club. Il lui a été proposé de venir faire quelques séances d’entraînement à la fin du mois de Juin l’an dernier et Grande Soeur a tout de suite adhéré. Cela lui a permis de se conforter dans son choix et de tisser quelques liens avec les autres enfants.

Cette année, nous l’avons donc inscrite au basket, avec 2 entraînements par semaine et 1 match le samedi. Nous n’avions pas bien évalué le rythme des matches à l’extérieur, pas toujours compatible avec un programme de week-end bien chargé mais il y a toujours possibilité de s’arranger avec des parents pour les trajets.

basket-club

Crédit photo La Voix du Nord

Et surtout, Grande Soeur a adoré : ses co-équipières sont devenues des amies, il y a un vrai esprit d’équipe et le sport en lui-même lui correspond complètement. Elle se rend à chaque séance avec enthousiasme, apprécie l’effort physique et progresse techniquement.

Elle apprend à perdre (souvent au début), à compter sur les autres, à appliquer les consignes du coach, à respecter les adversaires et vit des moments très forts.

Pour elle, il est évident qu’elle se réinscrit l’an prochain et qu’elle va poursuivre dans cette voie quelques temps encore.

J’ai trouvé la démarche du club très appropriée, c’est pourquoi je voulais la partager avec vous car cette fin d’année à nouveau, le club de basket de Grande Soeur invite les enfants licenciés à partager leur passion avec des camarades non-initiés : ceux-ci sont invités à venir aux entraînements sur les mois de Mai-Juin et à se pré-inscrire si l’essai est convaincant.

ALGM Basket

64 rue Victor Lagrange 69007 Lyon

contact@algm-basket.fr

Si vous connaissez d’autres structures qui ont des initiatives similaires, n’hésitez pas à partager dans les commentaires !