La période des fêtes arrive et avec elle la sacro-sainte course folle aux jouets. Les plus prévoyants ont déjà fait leur repérage. Les plus précautionneux ont déjà fait leurs emplettes sur le net ou sur terre.

Mais avez-vous déjà pensé à une autre manière de faire vos cadeaux à vos enfants en leur achetant par exemple des cadeaux d’occasion ?

Il y a du Pour et du Contre.

De notre côté, dans ma petite famille ont a croqué, goûté et apprécié cette manière d’acheter les cadeaux pour nos deux gones.

Si je devais vous donner 5 bonnes raisons pour le faire, elles seraient :

– D’un point de vue pécunier, c’est plus que rentable. Prenons l’exemple des vélos pour enfants, ça grandit vite la marmaille et faut pas trop se tourner les pouces (jeu de mots inside) à attendre que le petit dernier ait les genoux qui touchent le guidon pour changer pour la taille supérieure. Prix en magasin : 90€ en occase c’est souvent divisé par 3.
– On démultiplie (toutes proportions gardées) les possibilités d’offrir plus de cadeaux pour un même budget de départ.
– C’est un peu un « cercle vertueux écolo » que d’offrir une deuxième vie à un jouet qui aurait peut-être fini au rebus.
– Les gosses ne jouent pas forcément avec tout ce qui leur est offert. De ce fait, les jouets d’occasion sont souvent dans un bon état.
– En revendant les jouets en votre possession, vous financez les nouveaux.

Bon après, il peut y avoir des arguments contre :

– Un sentiment de culpabilité de ne pas offrir du neuf à sa marmaille
– Il n’y a pas souvent l’emballage d’origine (carton, notices), pour les plus petits ça ne posera pas trop de soucis, pour des ados ça peut mal passer, une fois l’emballage cadeau ouvert.
– Pas de garantie.
– En achetant d’occase, vous n’aurez pas forcément le jouet à la mode du moment que vous demande votre petit(e) prince(sse) (ou qu’il/elle demande au papa noël ^^ ).
– Il faut se déplacer chez des particuliers.

Il faut donc peser le pour et le contre mais pour moi qui ait sauté le pas cette année, j’en suis plutôt satisfait de cette autre manière d’offrir des jouets d’occasion. Pour cela, on a procédé en vendant et en achetant nous-même nos jouets sur le bon coin.

Après, il existe aussi des bourses aux jouets aux alentours des fêtes mais également les magasins type Troc ou Easycash pour se faire (intéressant pour les acheteurs, beaucoup moins pour les vendeurs à la vue du taux de commission qu’ils prennent, en moyenne plus de 30%).

A noter, que des sites comme PriceMinister, à la différence du Bon Coin, permette un règlement en ligne ce qui sécurise à la fois l’acheteur (qui aura une preuve en cas de litige) et le vendeur (qui est assuré d’être payé), bon PriceMinister prend sa commission au passage (pas folle la guêpe !).

Permettez-moi pour conclure ce billet de mettre un coup de projecteur, sur un site de petites annonces consacré essentiellement à la vente et à l’achat de jouets d’occasions, son nom : Okajouet.com et c’est lyonnais 🙂