« Oh, maiiiis, encore une expo ??? »
(Ouais, mes greffons ne sont que de sales gosses râleurs que je maltraite à coup d’expositions adaptées aux enfants dans Lyon. LES PAUVRES, PLAIGNEZ_LES !)
Bizarrement, quand j’ai annoncé que c’était du Street Art, c’est un peu mieux passé !
Tu m’étonnes, leur rêve, c’est de taguer mon garage (mais juste parce qu’ils ont quand même un peu peur de se faire gauler si ils commencent direct dans la rue).
Donc, oui, je les ai (encore) emmenés voir une expo de Street Art. Bon, cette fois, c’était pas dans une friche (bien que je pense qu’ils kiffent aussi les friches en fait), mais en plein cœur de la presqu’île.
Bouge pas, je te fais un petit topo explicatif.

En parallèle à la Biennale d’Art Contemporain, pour les gamins.

 

Dans deux jours ouvriront les portes de la biennale d’Art Contemporain de Lyon et, profitant de l’événement pour en faire résonance, l’association Little Beaux Arts a organisé sa première expo consacrée au Street Art, principalement destinée aux enfants : One, two… Stret Art !

Dès l’entrée, l’enfant se voit remettre un petit fascicule adapté à son âge pour arpenter l’expo sous forme de jeu de piste. Au fil des œuvres, il devra retrouver des mots, des messages, des objets ou animaux pour, à la fin du parcours, se voir remettre un tampon de la win (mais qui ressemble vachement à un cœur quand même).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Plaisir des yeux et bonne action

 

Les œuvres présentées ont été pour la plupart prêtées par des galeries ou des collectionneurs privés. Réunir Banksy, Villeglé, Clet, Invader, Cope2 et Shepard Fairey sur le même mur, avouons que c’est assez sympa.
On retrouvera également Miss Tic, JonOne, C215, Speedy Graphito, Tarek et Wesr, Jaune ou encore RERO parmi les œuvres prêtées pour l’événement, mais aussi Chanoir, Jef Aerosol, Monkey Bird, Mosko, Tanc, Jerôme Mesnager et nos lyonnais à nous Big Ben, Don Mateo et Brusk & EMA sur des œuvres gigantesques peintes pour l’occasion sur de grandes bâches.

Toutes les œuvres réalisées pour l’occasion seront offertes en fin d’expo aux hôpitaux pédiatriques Mère-enfant à Bron et Armand Trousseau à Paris, et là, je m’incline devant la générosité des artistes, parce que vu la taille des toiles, c’est pas qu’un peu de taf dont on parle là.
On sur-valide donc l’idée, du début à la fin.

Et bien entendu, parce que Little Beaux Arts et le Musée en Herbe (qui a contribué à monter l’expo) n’ont pas fait les choses à moitié, il y a, en plus, sur place, des ateliers, de quoi largement poser nos blazes (oui, bah t’as qu’à t’en créé un pour l’occasion), jouer mais aussi boire un café sur le corner Café Cousu (mercredi, week end et vacances de 12 à 17h) et pourquoi pas repartir avec des tas de chouettes souvenirs dont pas mal de bouquins sur le streetart très très chouettes.

 

Pour en savoir plus sur ce qu’est le street art

 

Bon, je sais, peut-être que toi, tu es moins sensible que certains au street art, toi, là… je te vois dubitatif… oui oui je te vois.
Écoute, je n’arriverai jamais à te convaincre, si c’est ton problème majeur, que vandaliser du mobilier urbain c’est bien. Parce que c’est pas bien, en soi.
Mais croiser des bons mots, des fresques incroyables, des clins d’œil à la vie, des messages inspirants ou engagés, juste en marchant dans la rue, c’est, pour moi (enfin, pour nous, parce que les greffons ont hérité de ce gène là), la plus jolie façon d’aborder l’art.
Et si vraiment tu doutes encore (alors que je trouve que le MONDE devrait me croire sur parole), un petit saut à l’expo One, Two… Street Art pourra peut-être t’en convaincre et t’apprendre à lever les yeux (ou les baisser) et te donner de nouvelles idées quant à ta façon de vivre ta ville, ou en tout cas, à mieux comprendre ce mouvement artistique qui envahit nos murs.

D’ailleurs, profites-en encore un peu en sortant, parce que le gentil petit quartier tranquille de la rue Grolée s’est vu enrichie d’un beau paquet de jolis graff et autres collages dans les rues adjacentes (et c’est cool, parce que les vieilles palissades de travaux ça va bien 5 minutes)

 

 

🏠 3 rue Grolée, Lyon 2
🚇 Métro Cordeliers
⏰ 11h-19h tous les jours (à partir de 10h le mercredi) jusqu’au 8 novembre.
☎ Réservation atelier : contact@littlebeauxarts.fr
Billets en vente sur place 5,50€ par personne (gratuit pour les moins de 3 ans)
Entrée + atelier : 14€.
💻 Little Beaux Arts