PhotoGrid_1457898664704

Voilà une expo qui colle bien  à l’air du temps, après la COP21, le musée des Confluences propose de redécouvrir l’une des choses la plus élémentaire et naturelle de notre planète : la terre.

Bon cette exposition n’est pas anodine puisque Lyon accueillera le 12ème congrès mondial sur les architectures de terre au mois de juillet prochain, où plus de 800 congressistes venus de plus de 80 pays sont attendus.

Revenons tout de même à cet édifice inaugural de cette année de la terre à Lyon avec l’expo : Ma terre première.

Plus de 700m2 sont dédiés à cette matière qui fut depuis des temps ancestraux dédiés à la construction.

mtp-web

Avoir un grain

Quand on rentre dans l’expo, on atterrit de suite dans le vif de sujets avec des cailloux, des grains, du sable et on voit comment la terre s’est constituée au fur et à mesure de l’évolution de notre planète et comment ce cycle n’est pas terminé et que la terre est vivante !

7 îlots permettent de comprendre scientifiquement les différentes sortes de grains qui constituent la terre et comment celle-ci est différente et si complexe en fait.

Dans ces îlots, on peut manipuler et comprendre la terre avec des petits ateliers et interagir avec elle : les gamins adorent.

(Re)Construire en terre

PhotoGrid_1457898364152

Une fois compris les tenants et les aboutissants de ce qui constitue la terre, on comprendra aisément que celle-ci est un matériau de construction qui s’adapte et s’intègre parfaitement aux constructions de jadis, de maintenant et du futur.

Mon coup de ♥ de l’expo va aux maquettes des différentes maisons du monde présentées au fond de la salle d’expo, on part de Chine pour arriver aux maisons alsaciennes à colombage , elles sont réalisées comme les vraies : en terre.

PhotoGrid_1457898551981

PhotoGrid_1457898609402

On apprend également que les différentes techniques de construction avec la terre (pisé, torchis, adobe et bauge) ont un faible impact sur l’environnement alors que le béton qui est utilisé aujourd’hui de partout n’est pas du tout écolo friendly.

A la fin de l’exposition, on est invité par Julien Lepers à un petit quizz interactif pour répondre à 15 questions sur l’expo.

C’est un côté sympa que l’on peut partager en famille pour voir qui a le mieux assimilé les infos glanées.

En résumé :

♥ On a aimé :

> le fait de comprendre ce que l’on a sous nos pieds

> les maquettes de maisons <3

> on déambule très bien dans les 700m2 de l’expo sans se marcher dessus

> le côté très « naturel » de l’expo

☁ On a moins aimé :

> le workshop semblait au point mort

> on aimerait la présence d’un médiateur culturel pour poser quelques questions

> malgré son côté brut, la scénographie ne casse pas trois pattes à un canard

Ma terre première
Du 23 Février 2016 au 17 Juillet 2016
Musée des Confluences
86 Quai Perrache, Lyon 2 – Arrêt Musée des Confluences Tram T1
du mardi au vendredi de 11h à 19h
samedi et dimanche de 10h à 19h
jeudi nocturne jusqu’à 22h

Plus d’infos.