Depuis l’ouverture du Musée des Confluences en décembre dernier, mon fils et moi sommes devenus accros.

Notre pass annuel est depuis longtemps amorti à force d’aller trimballer nos yeux ébahis dans cette véritable caverne d’Ali Baba scientifique et culturelle.

Musee

Lors de notre dernière visite, nous avons visité l’exposition temporaire dédiée à la Conquête du Pole Sud. Celle-ci raconte la course que se sont livrée la Grande-Bretagne et la Norvège au début du XXème siècle pour être les premiers à fouler cette ultime terra incognita de notre planète.

visuels_expos_950x4503

Ce périple fou de plus 3 000km dans les terres très hostiles de l’Antarctique, dont j’ignorais jusqu’alors l’histoire, s’est révélé passionnant aussi bien pour les petits que pour les grands.

Reconstitution et documents d’époques

Traineaux

L’expo présente de nombreux documents d’époque : articles de presse, films, journal de bord…. En les découvrant, on a l’impression de suivre un vrai roman d’aventures avec ses héros, ses drames, ses rebondissements et son suspense… Une vrai épopée digne de Jules Verne.

Les créateurs de l’exposition ont eu la bonne idée de la ponctuer de reconstitutions. Du coup pendant que je lisais les passionnantes explications (mais un peu longues aux yeux d’un enfant ayant la capacité de concentration d’un concombre), mon fiston a pu aller de droite à gauche regarder le camp de base, les traineaux, la famille de manchots…

De plus, pour renforcer l’immersion, la scénographie plonge l’exposition dans une ambiance polaire avec ses bruits de vent et sa fausse glace… On en a presque frissonné !

Pour les prochaines vacances : le Pôle Sud…

Manchot

Après avoir narré la fin de l’aventure (SPOIL : ça se termine pas très bien pour l’équipe qui a eu la mauvaise idée d’y aller en poney… Quelle idée aussi !) l’exposition donne un aperçu de l’occupation actuelle de l’Antarctique par l’homme avec des outils et installations bien plus adaptés qu’à l’époque de l’expédition de Roald Amundsen et de Robert Scott.

En sortant de l’exposition, vous êtes invité à faire un petit test pour savoir si vous seriez prêt à partir en expédition pour le Pôle Sud. Ce fut un échec cuisant pour nous, mais si vous aimez la promiscuité, les températures extrêmes, les couches interminables de vêtements et que vous n’êtes pas trop tâtillon quant à l’hygiène corporelle, vous devriez réussir le test haut la main…

Alors qu’on sort du Musée j’ai droit à un « Papa, j’ai bien réfléchi, je crois qu’au lieu d’aller voir Mickey à Disneyland, je préférerais aller voir les manchots au Pôle Sud »… Si cette phrase n’est pas le signe que vous devez aller voir cette expo avec vos mômes…

A la Conquête du Pôle Sud
Jusqu’au 28 juin 2015
Musée des Confluences
86 Quai Perrache, Lyon 2 – Arrêt Musée des Confluences Tram T1
du mardi au vendredi de 11h à 19h
samedi et dimanche de 10h à 19h
jeudi nocturne jusqu’à 22h
Plus d’info