Sur le chemin des vacances, si tant est qu’on aille vers le sud, on croise toujours ce panneau marron mentionnant La Ferme Aux Crocodiles, et chaque année on a le droit à un « Ooooh, ça doit être trop biiiien ! On y va ? On y va ? »
Et chaque année, on n’y va pas.
Sauf cette année. On a ENFIN fait le crochet tant attendu (tu sauras que personnellement, j’ai attendu 15 ans avant de faire le crochet pour visiter la forteresse de Mornas, donc mes enfants sont bien lotis finalement).
Direction, donc, La Ferme aux Crocodiles, à Pierrelatte, dans la Drôme (à 10 minutes de la sortie sur l’autoroute A7)

Arrivés à Pierrelatte, les nids de poules juste avant le parking nous accueillent afin de mettre en éveil tout le joyeux petit monde plus ou moins endormi à l’arrière de la voiture (oui, bon, ok, en vrai, ils étaient pas endormis du tout).
Passage en caisse obligatoire, je crains tout à coup de m’être délestée de cinquante euros pour suer comme dans un hammam, alors que me reviennent en tête des sensations désagréables d’humidité chaude lorsque j’avais pu visiter certains enclos de reptiles pendant mon enfance (jadis, à l’époque de naguère, environ).
Que nenni ! En fait, la température était assez agréable (moins chaud que dehors d’ailleurs, ceci dit, c’était pas trop dur cet été).

Bon, après, j’ai arrêté de faire la relou et j’ai profité avec les enfants.
C’était chouette, et pas seulement pour eux (mais beaucoup quand même).

On a aimé :

– le passeport à faire valider tout au long de la visite
– l’espace jeux kids à l’intérieur et à l’extérieur pour jouer les aventuriers avec cordes, toboggans, pont de singe…
– l’espace babyfriendly avec table à langer dans les toilettes
– voir des crocos, plein de crocos, mais pas que ça : des oiseaux, des serpents, des poissons mais aussi des plantes…
_ l’espace nurserie, pensée comme un labo de chercheurs, passionnant pour petits et grands
– L’espace pique-nique, certes à l’extérieur, mais qui n’oblige pas à forcément consommer (et ça devient rare)

On est mitigé :

– Sur le nourrissage des crocos. Alors, attention, hein, c’est impressionnant, et on fait pas trop les malins, mais de façon très personnelle, moi, les gens qui s’agglutinent pour voir des animaux manger, ça me fiche des angoisses d’agoraphobe, je maitrise pas.

On a moins aimé :

– les toilettes sèches (ouais, bah désolée, mais moi, j’ai du mal même si dans les lieux publics il faut aussi trouver une solution, je privilégie ce genre d’alternative écolo à plus petit public). Ceci étant, ça tient dans le concept donc je comprends le choix.


Des packs famille sont disponibles et plus économiques (50€ pour 2 adultes/2enfants ou 55€ pour 2 adultes/3enfants). C’est GRATUIT pour les moins de 3 ans, 8€ pour les moins de 12 ans et 17€ pour les adultes.
Horaires d’ouverture en fonction de la saison, à vérifier ICI
Pour y aller

Plus d’infos