Tout le monde se rappelle du film Yamakasi à la belle époque du Besson producteur des Taxis et surtout des scénarios… On ne va pas dire que cela fut du grand cinéma, sans jugement de valeur aucun, mais ce film avait mis en lumière le mouvement urbain de « l’Art du déplacement ». En gros, se mouvoir avec ses pieds et ses deux mains en s’appuyant sur le mobilier urbain et les bâtiments.

Cela a donné deux écoles le Parkour et le Freeruning qui sont deux choses bien distinctes dorénavant même si ces deux disciplines ont la même origine. C’est à la première école que l’on va s’intéresser puisque qu’un park qui lui est dédié a récemment ouvert dans la métropole de Lyon : Kimeo Parkour Park.

Exutoire de nos enfants ressorts

J’ai deux modèles à la maison, l’un plutôt pantouflard (plus posé on dira), l’autre qui jouerait bien toute la journée à spider-cochon (c’est lui qui m’avait inspiré ce précédent billet). C’est le dernier cité qui, via quelques recherches Youtube, a découvert le Parkour et qui a bien évidemment avalé les 2 films Yamakasi.
Depuis quelques semaines, il s’entraînait dans la cour de notre résidence à sauter à droite et à gauche, de bas et en haut et vice-versa… Il essayait d’appliquer et de reproduire ce qu’il voyait sur Youtube mais sans encadrement et sans connaissance de la part de ses parents, il n’avancerait pas beaucoup et pouvait éventuellement (et surtout) se faire mal…


La sérendipité aidant, nous sommes tombés sur une annonce Groupon proposant des cours à des tarifs plus qu’abordables à Kimeo Parkour Park à la Mulatière.
Si le Park est récent dans sa formule indoor, cela fait quelques années que l’Ecole de Parkour existe à Lyon et propose des cours de Parkour en extérieur (notamment sur le spot de la Part-Dieu).

Le Lieu

Situé en contre-bas de la Mulatière, la salle de Parkour ressemble à n’importe quel gymnase que nous connaissons, avec poutres et autres structures sans oublier la salle de musculation.

Cela fonctionne comme tous les parcours indoor qui fleurissent à la périphérie de nos villes avec des horaires et prix qui fluctuent en fonction du jour et de l’heure (pleine, creuse) pour un accès libre.
Pas de tenue spécifique tant qu’elle va de pair avec la pratique sportive.

Les cours

On avait donc droit grâce à l’offre Groupon, à 1 mois d’accès illimité aux cours de parkour (soit 8 séances de une heure et demie) et ce dès 10 ans. Numéro 2 ne s’est pas donc fait prier et nous a donc fait faire le trajet Nord-Sud pour aller assister à ses deux cours hebdomadaires. Et pendant, une heure et demi, on va dire qu’il n’a pas chômé entre l’échauffement, le parcours du Parkour indoor à monter/descendre/sauter.


L’avantage de l’été, c’est qu’au départ, ils étaient en petit comité, ce qui le motivait pas mal. L’encadrant est attentif aux enfants bien que ceux-ci soient mélangés avec les adultes et sait les stopper ou les modérer quand il faut.

 

Et vous, en attendant ?

Un coin avec des canapés vous est proposé pour attendre que le cours se passe. Vous pourrez en profiter pour discuter avec le Staff qui m’a quelque peu expliqué la discipline, sur comment elle est structurée (en fédé) et vous intéresser aux tarifs et plannings (voire à programmer votre séance à vous).


Vous pourrez même en profiter pour prendre un café (qui m’a gentiment été offert, sympathique geste commercial) ou quelque chose à boire.
Bon ne pensez pas à aller flâner vers des coins bucoliques, vu que le lieu est assez excentré du centre-ville (d’Oullins en l’occurrence) et que les cours ont lieu soit tôt le matin soit en soirée.

Prenez un bouquin ou ayez de la batterie sur votre téléphone 😀

Pratique

adresseKimeo Parkour Park
10464 Stationnement devant la salle
tcl Métro B Gare de Oullins puis marcher ou C2 et C30 à l’arrêt « Bas des Chassagnes »
 Lundi – Vendredi 12h-22h/Week-end 9h-21h
💰Dès 5€ la séance d’une heure ou cours possibles
site internet Plus d’info