A force d’entendre les Sœurs nous rabattre les oreilles avec le parc de Parilly, nous nous sommes résolus à passer la frontière pour découvrir ce site au cours d’une balade dominicale.

Promenons-nous dans les bois…

Il faut dire que même si les Sœurs y sont allées un nombre incalculable de fois avec leurs classes / centres de loisirs pour des cross et autres compétitions d’athlétisme, en tant que parents indignes non-accompagnateurs, nous n’y avions jamais mis les pieds…

Oui, c’est honteux, surtout quand on sait que nous habitons Lyon depuis plus de 20 ans…Mais mieux vaut tard que jamais et c’est bien la preuve que notre agglomération peut encore réserver des surprises à ses vieux habitants.

Je m’excuse pour avance auprès des initiés de ce parc pour le caractère très incomplet de cet article, et je les invite à compléter dans les commentaires tout ce que j’ai certainement omis au vu de ma très récente et brève découverte.

Motivés par le retour de la douceur, le soleil et le réveil de la nature, nous nous sommes donc engouffrés dans la ligne D direction Gare de Vénissieux par un beau dimanche de Février, pour découvrir ce parc de 178 ha (en comparaison, le Parc de la Tête d’Or fait 105 ha). Depuis la station Parilly, le parcours pour rejoindre le parc est bien fléché et se fait en 5 minutes.

Du côté des installations sportives, nous avons dénombré pas moins de 10 terrains de foot et de basket, quelques terrains de handball, de volley et de rugby et bien sûr un stade d’athlétisme et un hippodrome.

Dans l’enceinte du parc se trouve également l’hippodrome de Bron-Parilly, qui accueille des courses de mars à juin et de septembre à décembre, avec des journées à thème certains dimanches (animations gratuites, baptêmes de poneys…).

Tout est prévu aussi pour les rollers, le vélo ou la course à pied : de grandes allées au revêtement adaptés, des chemins au milieu des arbres et même un parcours de course d’orientation.

Il y a quelques aires de jeux plus classiques, un mini-parc de loisirs avec des structures gonflables et parcours d’aventures (Wakoo Park, payant) et un petit train !

Nous nous sommes baladés au hasard et avons particulièrement apprécié les sentiers boisés, les Sœurs s’amusant à jouer à cache-cache derrière les grands arbres ou les fourrés. On vous avoue qu’on s’en est un peu voulu de ne pas avoir fait l’effort de découvrir ce parc avant : à quelques stations de métro du centre-ville, il offre une alternative vraiment agréable aux parcs urbains parfois bien bondés.

On s’est promis d’y retourner très vite et pourquoi pas y passer toute la journée car avec tout cet espace, il y a de quoi satisfaire les envies de toute la famille !

En résumé

On a ❤

beaucoup d’espace, ce qui permet malgré le monde de ne pas se sentir oppressé
de très beaux arbres et l’impression d’être en pleine nature parfois
de belles infrastructures pour les sportifs en tous genres

☁ On a moins aimé :

les aires de jeux plutôt rudimentaires et peu nombreuses
avoir autant tardé pour y aller !

Pratique

adresseParc de Parilly (Bron/Vénissieux)
10464 Depuis Lyon, sortie Parilly sur le périf’
tcl Métro ligne D station Parilly, Tram T2 arrêt Parilly-Université et bus 39
site internet Plus d’info