Il n’y a pas école et tes enfants s’ennuient. Toi, tu aimerais bien finir (enfin !) le bouquin que tu as commencé il y a deux mois / tu dois finaliser le dossier que tu dois rendre pour … la semaine dernière ?

Trois options s’offrent à toi :

Faire passer les priorités de tes enfants avant les tiennes

Tu es un parent exemplaire et je salue ton sens du sacrifice.

a) Tu choisis de les emmener au parc. Il fait un froid de canard au point que tu n’arrives pas à tenir ton bouquin car tes doigts ont gelé / la batterie de ton ordinateur (de ta tablette ou de ton smartphone) t’a lâché au bout de cinq minutes car elle ne supporte pas les températures extrêmes (comme toi quoi). Tu es dégoûté(e) de la vie. Tu vas ramener des enfants enrhumés à la maison et tu seras obligé(e) de poser (encore) un jour de congé pour rester auprès d’eux parce qu’ils auront la crève de la fièvre.

b) Tu décides de les emmener voir une énième exposition. Au lieu de te dire merci, même s’ils ont aimé les précédentes, ces petits ingrats vont grogner « beuh, encore une expo… ». Evidemment vous allez vous cultiver mais ni ton bouquin, ni ton dossier n’avanceront.

 

Faire passer tes priorités avant celles de tes enfants

C’est pas sympa mais il faut savoir penser à soi parfois.

a) Chez toi c’est la démocratie : le temps de finir ton bouquin / travailler, tu laisses tes enfants libres de choisir leurs activités : lecture, dessin, jeux de société, écrans (je ne te juge pas, je fais pareil…) Ils vont t’interrompre 500 fois (au moins) : « Maman, B. a grabouillé sur mon dessin ! », « Maman, A. veut pas me laisser rentrer dans sa chambre. Elle lit ! » « Maman, C. arrête pas de péter exprès pour m’embêter ! » « Maman, B. m’a tapé ! » « Maman, A. veut pas me rendre ma console ! » « Maman C. fait du bruit pour m’empêcher d’écouter les Little Mix ! » « Maman, B. nous a piqué tous les billets du Monopoly ! »

b) Chez toi, c’est la dictature : le temps de finir ton bouquin / travailler,tu imposes à tes enfants de s’entendre sur un jeu de société auquel ils joueront au calme dans leur chambre. Immanquablement, il viendra un moment ou A. accusera C. d’avoir triché, ce à quoi C. répondra que c’est faux avec un air outragé. Le ton montera et tu devras intervenir pour les séparer avant qu’ils ne s’entretuent.

Bref, quel que soit ton mode de gouvernance c’est pas aujourd’hui que tu finiras ton bouquin / finaliseras ton dossier.

 

Emmener les enfants à Exalto

Un choix judicieux qui vous permettra de concilier les besoins et envies de chacun.

En effet, une fois passé l’accueil, comme tous les parents présents tu pourras abandonner laisser tes enfants libres d’aller et venir entre les différentes activités proposées par ce multiplexe de loisirs pendant que tu t’installeras confortablement et au calme dans la cafeteria au mobilier design. Là, comme les autres parents, tu pourras enfin sortir ton bouquin, ton ordinateur, ta tablette, ton téléphone et prendre un peu de temps pour toi en sirotant une boisson chaude ou froide et en savourant un petit snack salé ou sucré. Pour ceux qui n’ont rien prévu, il y a des livres et des magazines à disposition.

Pendant ce temps, tes enfants oublieront ton existence grâce au :

– Trampoline et au « funclimb »
L’espace est immense (plus de 70 trampolines) et bien encadré par des animateurs chargés notamment de fixer les mousquetons de sécurité pour l’escalade.
A heures régulières des groupes munis d’autocollants de couleur investissent les trampolines, les parcours ninja warrior (comme à la télé ou presque), la fosse de saut (un bac de 2 mètres de profondeur garni de carrés de mousse dans lequel les participants sautent depuis un trampoline) , les terrains de dodge ball (sorte de balle au prisonnier), les murs et autres modules d’escalade. Quand le temps est écoulé, une voix au micro les invite à quitter l’aire d’activité.
Exalto a la bonne idée de fournir des chaussettes neuves à chacun pour garantir l’hygiène des lieux.

– Laser Game
Dans un article précédent je vantais les mérites de Mégazone. D’après les enfants, le laser-game d’Exalto est moins spacieux et un peu moins sophistiqué mais il suffit cependant à les distraire pas loin d’une heure (deux parties de 15 mn plus le temps d’accéder et de quitter l’espace, de découvrir les règles du jeu et de prendre possession du matériel, de découvrir les résultats…). Dans un « Monde futuriste truffé d’effets spéciaux, de lumière, de son et de fumée » (dixit le site web d’Exalto), tes gônes devront combattre leurs adversaires en équipe ou en solo. Le but : cumuler un maximum de points en atteignant les autres joueurs grâce à un pistolet laser sans se faire toucher en retour.

– Jeu de réalité virtuelle « Eydolon »
Muni d’un casque de réalité virtuelle, le joueur est plongé dans l’univers de son choix, peut pivoter à 360° voire s’y déplacer grâce à une plateforme de mouvement.
Exalto propose 4 univers totalement différents
• Hexamster : le joueur est plongé dans la peau d’un hamster et se promène dans une maison hantée. Il doit découvrir des citrouilles avec en fond sonore de la musique de film d’horreur, des rires de sorcières et de monstres et des grincements de porte.
• Hexarena : le joueur est positionné en hauteur sur une plateforme (virtuelle) et doit, muni d’une arme dans chaque main, se défendre contre une invasion de robots qui arrivent de tous côtés et passent trois murailles les unes après les autres.
• Protonball : (Se joue à deux) Avec un ‘Proton Gun’, le joueur doit viser une boule pour l’envoyer vers son adversaire et éviter qu’elle ne revienne vers lui.
• Un dernier jeu dont je n’ai pas retenu le nom consiste à incarner un fantôme dont la mission est de traverser des murs.

La durée de la partie peut varier d’un jeu à un autre. Par exemple, Hexamster dure 5 mn quoi qu’il arrive alors qu’Hexarena peut s’arrêter très vite ou se prolonger longtemps en fonction des performances du joueur (sa capacité à protéger sa plateforme de l’invasion des robots). Dans ce dernier cas, si vous êtes vraiment trop nul, le membre de l’équipe qui encadre l’activité a la gentillesse de vous laisser une 2e chance.
Avec le sens du devoir qui me caractérise, j’ai personnellement testé Hexarena et j’ai trouvé ça très impressionnant. J’ai vraiment compris le concept de réalité virtuelle quand, mes deux pieds bien plantés sur la moquette de la salle de jeu, j’ai eu, pendant tout le temps qu’a duré le jeu, l’impression que si je faisais le moindre pas en avant, j’allais tomber lamentablement du piédestal sur lequel mon personnage était supposé être perché.

A Exalto, il est possible d’organiser des anniversaires à partir de 6 ans et de 8 participants. Différents packs sont proposés en fonction des activités choisies et comprennent gâteau avec bougies, boissons, salle privatisée, et des surprises.

 

Suggestion d’amélioration :
Ce serait chouette de développer des activités pour les moins de six ans. Actuellement, un petit espace de jeu leur est destiné sous l’escalier de la cafétéria mais ça ne suffit pas à tenir un lutin malicieux occupé pendant plusieurs heures.

 

🏦 5 rue Eugène Pottier, 69100 VILLEURBANNE, juste à côté des Puces du Canal
📅 mardi, jeudi, vendredi 18h-22h, mercredi : 14h-22h, samedi, vacances et fériés : 10h-22h, dimanche (y compris vacances et férié) : 10h-19h
💰variables selon les activités choisies
💻 PLus d’infos