1024px-Astroballe-3

L’Astroballe est l’antre de l’équipe de Basket de l’Asvel situé au bord du périph’.

Deux décennies que je passe devant en voiture sans en avoir franchi les portes.

L’ASVEL bien évidemment, je connais, 17 titres de champions de France et 8 coupes de France, ça pèse dans le monde du Basket français.

Cependant, je ne connais du basket que des brèves dans les journaux, bien que dans ma jeunesse la NBA et tous ses dérivés marketing nous abreuvaient d’images et de goodies (Georges Eddy si tu nous lis !).

Maintenant la jeunesse est du côté de mes gnomes et quand l’occase s’est présentée d’avoir des places pour aller voir la Green Team en Eurocoupe (la petite sœur de l’Euroligue) face au club batave de Groningen, j’ai pas hésité à emmener les petits avec moi !

Alors, pourquoi aller voir et soutenir l’ASVEL en famille à l’Astroballe ?

Pour le Basket en lui-même !

C’est un sport ludique à voir et à expliquer. Cela va de gauche à droite et vice-versa en quelques secondes (l’équipe qui attaque ayant 24 secondes pour tenter de marquer et 8 secondes pour franchir la moitié de terrain adverse).

Les fautes et le comptage des points (3, 2, 1) est compris assez aisément par les enfants. On assiste à des phases de jeux rapides avec du spectaculaire comme les dunks et les tirs à trois points qui pimentent le scoring.

Si les deux équipes sont 5 contre 5 pendant 4 fois 10 minutes, il y a de nombreux changements de joueurs.

De plus, la table de marque où figure tous les noms des joueurs, le score, les fautes permettent d’expliquer aux enfants le déroulement d’un match sans trop se casser la tête.

IMG_20151117_212825276

Et puis en ce moment, l’ASVEL est dans un cercle vertueux de 10 victoires consécutives en championnat de France et fait un sans faute en Eurocoupe. Autant dire que ce cercle vertueux aide à voir un agréable spectacle (quelle adresse à 3 points !).

L’ambiance 

Loin des kops de supporters de football et leurs lots de jurons scandés. Un match de basket à l’Astroballe est bon enfant notamment grâce à son groupe de supporters, les Green Gones.

Image issue de la page FB des Green Gones

L’ASVEL a aussi la bonne idée d’inviter à chaque match des groupes d’étudiants lyonnais (ceux de l’ISARA pour le match qui nous concernait) qui ajoutent de l’ambiance à l’ambiance.

Entre des phases de jeux ou de temps-mort, de la musique est diffusée. Des animations sont aussi là pour faire passer un bon moment dans les tribunes en famille (même si ce mardi 17/11/15 en raison du deuil national, elles avaient été plus ou moins annulées.)

Kingo

C’est la dernière recrue de l’ASVEL, il a remplacé Astroking. On peut le voir se balader en tribunes, à proximité du parquet. A la mi-temps, il rode souvent vers la boutique de l’ASVEL, ce qui peut permettre de faire une belle photo souvenir avec lui. Pour la petite histoire, sur les 2 gnomes qui composent la fratrie, un seul est très photo.

Il n’a pas hésité à aller faire un gros HUG à la mascotte mais son indigne père avait le smartphone en rade pour immortaliser l’instant !

Fort heureusement, après une grosse séance de freeze, le téléphone a bien voulu marcher et on a retrouvé Kingo qui s’est prêté à l’immortalisation en image de cette soirée passée à l’Astroballe 🙂

12187675_10208361651738083_1313351789607877175_n

 

L’Astroballe

On la dit vieillissante avec sa capacité de 5559 places.  Sa remplaçante ne verra le jour qu’à l’horizon 2019.

IMG_20151117_200647612

 

Je n’étais jamais pour ma part rentré dans une salle uniquement réservée au basket mais l’Astroballe a bien vieilli je trouve et ne semble pas surannée.

Même en tribune supérieure, les plus jeunes peuvent suivre le match sans souci. Seul hic à certains niveaux les barrières qui peuvent un peu gâcher le champ de vision.

On fera gaffe de bien tenir la main car les escaliers sont raides et le pourcentage d’inclinaison ferait faire de beaux roulés-boulés si un accident devait survenir !

Niveau accessibilité, l’Astroballe se trouve à l’arrêt de la Station Laurent Bonnevay sur la ligne A. Pour ma part, je m’y suis rendu en voiture et je n’ai eu aucunes difficultés à m’y rendre et à me garer à proximité.

Billetterie

Bon, je n’ai pas eu à débourser un copek pour avoir des places.

Sachez à titre d’exemple qu’un abonnement annuel enfant en tribune populaire coûte 65€.

Pour les enfants qui ont moins de 6 ans, c’est GRATUIT.

Pour une famille de 4 (2 adultes et 2 enfants payants), il faudra compter au minimum 54€ en tribune supérieure (la moins chère).

Ce n’est pas non plus donné mais en surfant quelques instants sur le web, il y a toujours des bonnes affaires à faire.

Après la billetterie en ligne n’est pas la plus User Friendly mais ça se fait !

Pour suivre l’ASVEL :