photo credit: Anne Varak via photopin cc

Il en fallait 5 comme demandé par le grand chef dans un billet d’antan, j’en aurais 4 à vous proposer, nah !

Numéro Uno : Confluence.


Agrandir le plan

Ce quartier en devenir de Lyon a ma préférence pour :

– son côté « initié » car très peu de gens s’y promènent encore

– sa place nautique où la Saône rentre dans la presqu’île

– son bitume qui permet à papa, maman et aux gones de dévaler à bicyclette, trottinette et tout engin non motorisé

– permettre aux plus jeunes (et plus grands) de découvrir l’architecture du 21e siècle

– son accessibilité (en métro, à peton, en tramway).

Un petit conseil, partez de l’embarcadère, le long des péniches pour une ballade idéale jusqu’à la Sucrière. Vous pourrez même faire un échauffement avant !

Besoin d’avis supplémentaires mis à part le mien, c’est par ici.

Numéro Secundo : Le jardin de la visitation


Agrandir le plan

Les plus de ce parc dont l’avenir est en suspens :

– être dans un des quartiers les plus tranquilles de Lyon : Fourvière

– la fréquentation du lieu par un public uniquement familial

– un trampoline qui vous envoie bien haut

– sa liaison avec le parc du théâtre antique de Fourvière qui permet de continuer son chemin dans l’histoire et de faire partager à nos gônes l’histoire plus que bimillénaire de notre cité de Lugdunum

Plus d’avis sur ce jardin par-là

Numéro Trio : Le parc Popy


Agrandir le plan

Au fin fond de la Croix-Rousse, loin de l’agitation des canuts bobos, vous trouverez ce sympathique petit parc qui à bien des avantages :

– On peut initier les petits monstres à regarder un match de tennis en préparation de Roland Garros (un tennis club est situé dans le parc) 😉

– le parc n’est pas un square au sens anglais du terme, il n’est pas carré bien délimités avec allée et cie, il a gardé un esprit freestyle du paysagisme, avec un arbre par là, une touffe d’herbe par ici

– des structures de « playgrounds » amusantes pour enfants de 2 à 12 ans sans discriminations

– c’est trop loin à pied de la petite place de la Croix-Rousse pour les bobos (solution de repli au cas où, le parc de la Cerisaie)

Plus d’avis sur le Parc qui porte le nom du compositeur de la musique du Titanic par ici

Numéro Quattro (pas la technologie allemande) : le Parc Saint-Clair (ou parc des berges)


Agrandir le plan

– Alternative idéale aux berges du Rhône parfois surchargées

– une vue en 3D sans lunettes sur la cité internationale (de nuit, elle est terrible !)

– 4 ha pour que les gones gambadent

– peu connu, peu fréquenté, donc a apprécié

– On accède via ce parc au fameux spot d’Hawaï sur Rhône (RIP Lyon River Festival), en été ou au printemps vous pourrez montrer aux enfants que le kayak de Yakari a bien évolué 😉

– Avant de reprendre son chemin on fera faire la visite aux enfants de l’ancienne usine des eaux de Saint Clair (du lundi au vendredi) pour les grosses machines qui la hante.