Avec une ado dévoreuse de livres, écrivain en herbe et curieuse en diable, nous ne pouvions qu’être conquis par le principe du Vif d’Or, le club littéraire à destination des collégiens et lycéens de la Bibliothèque Municipale de Lyon.

Cela fait 3 ans maintenant que Grande Soeur fréquente ce club, au sein de la bibliothèque Jean Macé et qu’elle en est enchantée (et nous aussi).

A raison d’une rencontre mensuelle d’Octobre à Mai, avec une quinzaine d’autres jeunes de 11 à 17 ans (voire plus âgés car on ne peut a priori plus s’en passer une fois qu’on y a goûté), elle a ainsi pu partager ses coups de coeurs littéraires ou culturels, découvrir de nouveaux romans et/ou auteurs, participer à des temps forts thématiques et des évènements en lien avec le monde du livre.

Je suis allée à la rencontre d’Angélique, la bibliothécaire animatrice du club du Vif d’Or de la bibliothèque Jean Macé (7ème) afin qu’elle m’en dise un peu plus sur son fonctionnement :

Le club du Vif d’Or, c’est quoi ?

Le Vif d’Or a été crée en 2006, à la médiathèque du Bachut (8ème), avant d’être repris par d’autres bibliothèques pour aujourd’hui compter un réseau de 8 bibliothèques :

  • La Part-Dieu Jeunesse
  • Le 3ème Duguesclin
  • Le 5ème Point du Jour
  • Le 6ème
  • Le 7ème Jean Macé
  • Le 8ème Bachut
  • Le 9ème Vaise
  • Mions

Les clubs réunissent des jeunes du collège au lycée tout au long de l’année, autour de 3 principes :

– Rencontre et partage autour de lectures ou de centres d’intérêt, en restant dans le domaine de la culture

– Surprises et découvertes inter-clubs

– Les jeunes sont acteurs et créatifs

L’objectif final : un vote pour décerner le prix littéraire des ados de la Bml, courant Mai, parmi la sélection de 10 livres réalisée par chaque animatrice.

Sachant que tout le monde peut voter, sans faire expressément partie du club : il faut simplement avoir lu 3 livres de la sélection.

Concrètement, comment ça se passe ?

Il y a 10 séances dans l’année, à raison d’une tous les mois d’Octobre à Mai. Le groupe peut accueillir jusqu’à 15 jeunes environ, généralement au sein de la bibliothèque.

On peut venir à une séance pour voir, se faire une idée : il suffit de se renseigner auprès d’une des bibliothèques listées pour connaître la date de la prochaine séance.

Il n’y a pas non plus de niveau de lecture requis : tout le monde est le bienvenu pour échanger autour de ses lectures et/ou découvertes culturelles.

Chaque club fonctionne différemment, la seule trame commune étant la sélection des 10 livres. Ceux-ci doivent toucher autant les jeunes collégiens que les lycéens, et être de différents genres.

Différents évènements rythment l’année :

  • Graines d’éditeur : en partenariat avec la maison d’édition Rageot, 18 jeunes inscrits vont se retrouver à 3 reprises afin se voir confier un manuscrit et suivre les étapes préalables à sa parution. Ils auront l’opportunité de le découvrir avant sa publication, de participer au travail d’analyse et de création d’une couverture et pourront rencontrer un membre de la maison d’édition et parfois même l’auteur. Ils seront amenés à présenter le livre aux autres jeunes de manière créative.
  • Graines de com’ : 7 jeunes inscrits vont travailler sur le visuel et et la communication du club pour la rentrée 2018.
  • Graines d’écrivain, en partenariat avec l’association Les Artisans de la Fiction

2 temps forts dans l’année réunissent tous les clubs :

  • le 1er autour d’une thématique avec des intervenants et des jeux / réalisations : le booktube, la dystopie, les dangers d’internet et des jeux vidéos…,
  • le 2nd est le Cabaret Lecture, qui se déroule lors des Assises du Roman. Durant celui-ci, chaque club présente aux autres 1 à 3 livres découverts dans l’année, sous la forme qu’il souhaite : sketches, vidéo, quizz, etc… Ce dernier temps fort est l’occasion de présenter au public le travail fait et est ouvert à tous.

On en pense quoi ?

  • L’avis de Grande Soeur  : « Ce qui me plait dans le Vif d’Or, c’est de découvrir des livres vers lesquels je ne serais pas allée de moi-même. Cela rend la lecture interactive alors que c’est une activité solitaire au départ. Au Vif d’Or, on partage. J’aime bien aussi le principe de présentation à la fin de l’année, où chaque club présente son Vif d’Or. C’est bien que ce soit dans différentes bibliothèques dans Lyon, comme ça tout le monde est proche d’un club. J’ai adoré rencontrer des auteurs et l’activité Graines d’éditeur : j’ai pu avoir un manuscrit en avant-première, être dans le secret et donner des conseils. »

 

  • Mon avis : j’avoue qu’avant que Grande Sœur n’en fasse partie, je n’avais jamais lu un livre de la sélection du Vif d’Or. Depuis, je pioche régulièrement dans la sélection et moi aussi cela me permet de découvrir des lectures un peu différentes de ce que j’ai l’habitude de lire. Cela nous permet d’en parler ensemble, même si je la laisse complètement libre dans ses choix de lecture comme dans son envie de me raconter ou pas le déroulement des séances : elle gère son activité comme une grande, je suis tout ça de loin, voire pas du tout. De façon générale, je suis assez friande des activités proposées par les bibliothèques, que ce soit les expos ou les différents évènements comme le Printemps des Petits Lecteurs que nous avons beaucoup fréquenté quand les Soeurs étaient plus petites. Le travail de sélection et d’animation des bibliothécaires est remarquable, et Grande Soeur est toujours ravie de ces rendez-vous mensuels. Elle développe son sens critique, apprend à défendre ses opinions, s’ouvre à différents supports culturels… Et puis surtout, elle semble bien s’amuser et c’est vraiment l’essentiel !

 

Bibliothèque municipale de Lyon

Plus de renseignement ici.