fin mai à Lyon 042

Un des emblêmes de notre chère ville de Lyon, situé quelque part entre la Cervelle de Canut,  Paul Bocuse, les traboules, Florence Foresti et quelques autres célébrités bien locales, c’est bien évidemment ce cher Guignol.

Cela dit, avant de venir sur Lyon, j’ignorais que les lyonnais revendiquaient totalement la paternité de Guignol. C’est vrai, quoi, pour moi, ce Guignol, que j’allais voir dans les travées du Jardin d’Acclimation, c’était forcément un vrai petit titi parisien.

Or, en mettant un pied dans la capitale des Gaules, on n’a pas manqué de me faire remarquer que c‘est bel et bien un lyonnais dont le nom n’est pas passé à la postérité, Laurent Mourguet, qui a crée en 1810 ce personnage populaire et moqueur, à l’image du lyonnais pudique et laborieux, mystique et travailleur. Il connut un grand succès populaire à partir des années 1830. A la fin du XIXe la bourgeoisie lyonnaise récupère ce personnage et à la même époque, elle transforme ses histoires en spectacles pour enfants.

fin mai à Lyon 041

Aujourd’hui, petits et grands rient plus que jamais de ses aventures dans les théâtres fixes et itinérants de Lyon.

Dans la ville même, il existe 4 lieux principaux où Guignol est mis à l’honneur :

Personnellement, habitant près de la Croix Rousse, la compagnie que je connais le mieux est la deuxième citée, celle de Daniel Stebble, qui existe depuis 1867. J’ai eu en effet l’occasion d’aller voir ses créations trois ou quatre fois. A chaque fois, l’auteur, qui travaille seul avec sa femme ( et s’occupe même de la caisse et du placement) prend soin d’inventer un tout nouveau spectacle, souvent en lien avec la période donnée ( Noël, Paques), et qui arrive à plaire à petits et grands. Un bémol toutefois: un excès de patois lyonnais qui empêche le non local, enfant ou pas, à tout saisir les subtilités du texte.

zonz1

En revanche, le gros atout de cette compagnie se trouve à l’issue du spectacle, lorsque les auteurs nous font visiter les coulisses du théâtre, et l’on peut voir de près (et même leur serrer la paluche) une des 360 marionnettes, dont certaines ont plus de 200 ans. Mon bonhomme de 5 balais ne s’est toujours pas remis de sa rencontre avec Guignol himself, par contre il a moins compris qu’il y avait 30 jumeaux à côté!!!

Mais le véritable théâtre de Guignol,  autrement dit le plus ancien et le plus authentique, est certainement celui de la compagnie des Zonzons situé dans le Vieux Lyon, quartier où le personnage Guignol est trés présent, des troquets où il figure en devanture aux petites boutiques où l’on peut acheter des marionnettes en pagaille.

Ce théâtre de Guignol est le plus joli théâtre qu’on peut voir dans toute la ville : les enfants en sont fous, et les adultes plus fous encore. Niché au bord de la Saône, à deux pas de la gare Saint-Paul, le Théâtre de marionnettes Guignol de Lyon est un lieu unique en Europe. Il abrite la collection historique des marionnettes de Laurent Mourguet, ce qui évidemment, pour tout fan de Guignol, est une aubaine qu’il ne saurait manquer sous aucun prétexte!!!

Bref, lyonnais ou pas lyonnais, tout visiteur de la capitale administrative du Rhône ne saurait manquer de rendre une petite visite au roi des gones!!!