Un des rendez-vous incontournables de la rentrée pour nous, avant même d’avoir des enfants, c’est le défilé de la Biennale de la Danse. Thème après thème, plus ou moins dans son intégralité selon la résistance des Sœurs (et la nôtre), nous avons bravé la foule, les aléas des parcours et les éléments pour assister à ce concentré de joie de vivre et cette explosion de couleurs. L’ambiance, la bonne humeur, l’énergie si particulières à cet évènement nous ont toujours transportés.

img_7216

Vue de la Tribune Jean Jaurès Bloc E

Alors quand la décision de maintenir l’évènement a été actée et que nous avons appris que le défilé se déroulerait au Stade de Gerland, autant vous dire que nous avons été plus que ravis !

Le choix du lieu, outre le fait qu’il garantissait la sécurité de tous, nous a également motivés car les Sœurs et moi n’étions jamais allées là-bas (oui, bon ça va, pas la peine de nous jeter des pierres).

img_7219

Ensemble contre vents et marées – Feyzin, Corbas et St Priest

Et quand la pluie s’est invitée dimanche matin, le fait que les tribunes soient abritées a dû largement contribuer à la décision des organisateurs de maintenir le défilé !

img_7222

Ensemble pour ici et maintenant – Savoie et Haute-Savoie –

♥ On a aimé :

  • le système de réservation sur internet, qui nous a permis de choisir nos places (enfin notre tribune et notre bloc)
  • quel que soit l’emplacement choisi, la vue sur le défilé était globale et les écrans géants permettaient de ne rien rater
  • le fait d’être assis nous a permis de profiter du spectacle sans plainte ni mal de dos
  • un défilé très varié, des compagnies motivées malgré le temps et dont le plaisir d’être là était manifeste
  • la détermination des organisateurs qui malgré les nombreux obstacles ont gardé le cap pour que le thème « Ensemble » prenne tout son sens

img_7226

Tout contre – Vénissieux –

☁ On a moins aimé :

  • la distance entre les danseurs et les spectateurs, contrairement aux autres années où la foule « communiait » avec les participants.
  • la position assise, automatiquement plus passive
  • le nombre de spectateurs, obligatoirement limité du fait du lieu et encore plus réduit du fait du temps (15 000 cette année contre 200 000 environ les années précédentes) !

img_7224

Ensemble pour s’élever – Vaulx-en-Velin, Sainte Foy-Lès-Lyon, Villefranche sur Saône –

En conclusion et au vu des circonstances, nous ne pouvons que saluer la persévérance de tous les acteurs de la Biennale pour maintenir cet évènement emblématique et fédérateur. Même si nous espérons retrouver le défilé dans son format originel dans 2 ans, cette solution alternative nous a bien plu !

img_7232

Ensemble pour faire avec – Rillieux-la-Pape, Sathonay Village, Grand Parc Miribel Jonage, Ditzingen –

Nous en profitons pour vous rappeler que certains spectacles existent dans une version adaptée au jeune public : plus courte, avec des tarifs « famille ».

site internet N’hésitez pas à vous renseigner sur www.biennaledeladanse.com et tout au long de l’année sur www.maisondeladanse.com