IMG_2498

L’exposition temporaire « l’Art et la Machine » proposée par le Musée des Confluences s’achève le 24 Janvier 2016. « L’exposition montre comment l’artiste s’est inspiré de la machine, puis comment il l’a transformé en objet de création – avec l’invention de la photographie et du cinéma – et enfin en objet d’art, en la manipulant et en la détournant de sa fonction première » : la présentation met l’eau à la bouche et j’avais vraiment envie de faire découvrir le Musée à Petite Sœur qui était la seule de la famille à ne pas encore y être allée.

IMG_2467

IMG_2474

Et comme j’aime les défis, j’ai décidé d’y emmener non seulement les Soeurs mais également 2 autres enfants, histoire de tester mes limites 😉 Bon ok, les âges respectifs (10 ans x 2, 7 1/2 ans et 6 1/2 ans) sont plutôt raisonnables pour visiter un musée mais le challenge étant quand même d’arriver à tous les intéresser en même temps…

IMG_2477

Deux d’entre eux avaient déjà découvert partiellement les expositions permanentes et avaient hâte de faire découvrir leurs connaissances aux deux autres.

IMG_2479

Dès l’entrée, nous avons subi une fouille avec détecteur de métaux, ce qui les a enchantés : je ne dirai pas que c’est ce qu’ils ont retenu de plus intéressant mais cela les a fortement impressionnés – comme quoi, pas besoin de grand chose 😉 -.

IMG_2463

IMG_2501

Souhaitant les équiper de pass (je vous rappelle que l’entrée est gratuite pour les enfants jusqu’à 18 ans), ils ont été ravis de faire risette à l’objectif et de pouvoir récupérer illico leur laisser-passer avec leur trombines dessus.

IMG_2481

IMG_2472

Nous avons donc attaqué avec la projection de l’oeuvre de Yuan Goang-Ming, dans le cadre de la biennale d’art contemporain. Assis au centre de 4 écrans diffusant des images à 360°, la plongée dans un univers végétal, minéral et aquatique dépeuplé les a scotché.

IMG_2499

L’exposition temporaire en elle-même est assez éclectique et relativement abordable à mon sens, mélangeant documentaires vidéo, véritables machines et oeuvres déclinant le concept de machines sous toutes ses formes.

IMG_2483

Les enfants n’ont pas pris toujours pris le temps de regarder toutes les oeuvres (et je n’ai pas insisté non plus) mais sont allés vers ce qui attirait leur regard et il faut dire qu’il y avait du choix : les machines volantes (superbes), la tour Eiffel faisant tournoyer des paquebots, les vélos, l’énorme mécanisme et le film sur l’enchaînement perpétuel qui les a hypnotisé un bon moment (et moi aussi par la même occasion).

IMG_2494

J’ai simplement essayé d’éclairer parfois leur lanterne et de les pousser à exprimer leurs impressions face à des oeuvres un peu moins faciles d’accès.

IMG_2491

IMG_2485

Les enfants sont restés un long moment « Dans La chambre des Merveilles » (qui est une exposition temporaire également et dont il faut profiter avant le 10 avril 2016) car il faut dire qu’il y a tellement de choses incroyables à voir dans cet univers !

IMG_2513

IMG_2512

L’exposition permanente a eu également un grand succès (et son dallage transparent également), avec une mention spéciale bien sûr à la salle des « Origines, les récits du monde », avec en stars incontestées les squelettes de dinosaures et le mammouth, ainsi que le crâne du tyrannosaure qu’on peut toucher : quelle joie pour les petites mains !

IMG_2533

IMG_2530

La salle sur les « Espèces, la maille du vivant » les a bien intéressés avec ses momies animales et autres girafes, antilopes et oiseaux multicolores…

IMG_2521

IMG_2523

Comme il est toutefois compliqué de prendre le temps de lire les descriptifs tout en gardant un oeil sur les enfants, je leur donnais donc la consigne suivante avant d’entrer dans une salle : on peut ne pas être intéressé par les mêmes choses et avoir envie d’aller voir la présentation suivante, mais on fait en sorte de rester dans la même salle et de rester dans le champs de vision de l’adulte. Cela a plutôt bien marché dans l’ensemble, les enfants se retrouvant pour échanger leurs impressions quand ils avaient terminé.

IMG_2522

IMG_2520

Nous avons terminé la visite par une déambulation à l’étage supérieur, admirant la vue et l’architecture incroyable du site. Les enfants ont même une droit à une explication sur maquette des matériaux utilisés pour la construction du Musée.

IMG_3556

Après 2 bonnes heures passées dans le musée, nous avons terminé par une petite balade dans les jardins, où les enfants étaient bien contents de pouvoir gambader à leur guise.

IMG_3559

En conclusion, visiter un musée seule avec 4 enfants, c’est tout à fait jouable, surtout si vous les connaissez bien : vous saurez choisir les sujets en fonction de leurs goûts et personnalités.
Et si vous avez déjà fait le musée, c’est encore mieux : cela vous évite d’être frustré(e) de ne pas avoir tout le loisir de le découvrir tranquillement et de choisir les salles les plus adaptées à leurs âges et intérêts – j’ai ainsi évité la salle des « Eternités, visions de l’au-delà » par exemple…-.

Enfin, voir les choses avec leurs yeux d’enfants, cela donne une autre perspective 😉

Alors, hop hop hop, tous au musée !

Musée des Confluences

82 quai Perrache 69002 Lyon

(+33) 04 28 38 11 90

www.museedesconfluences.fr