Fête des Lumières Lyon 2019

La Fête des Lumières c’est… maintenant ! Mais genre vraiment maintenant-là-tout-de-suite-mets-ton-manteau-on-va-voir-les-lumières, puisque ça commence dès ce jeudi soir pour se terminer dimanche 8 décembre. 

Alors dans les faits, question organisation, c’est un chouia plus compliqué que ça quand on a des enfants… Il ne suffit pas d’enfiler bonnets et manteaux à tout le monde et de filer tout droit tête baissée Rue de la Ré…
Sans parler d’une organisation militaire, on conseille quand même de se renseigner avant sur quoi voir, quoi faire, par où passer… Et comme on est tout à fait altruiste par ici, on a fait le job à votre place ! 

Voici donc quelques bons conseils pour une Fête des Lumières kids friendly (autant que possible).

On se déplace comment pendant la Fête des Lumières ?

La Fête des Lumières s’étend sur 4 jours mais quand on veut en profiter avec des enfants, on table plutôt sur 2 jours… Et oui, si on peut, on évite très clairement le week-end et on s’y rend le jeudi ou le vendredi soir, avant l’arrivée massive des touristes de tous horizons !
Niveau timing, on y va le plus tôt possible, les oeuvres s’illuminent dès 19h les jeudi et dimanche, et 20h les vendredi et samedi.
Bon conseil : on oublie l’option « on s’achètera un petit sandwich sur place » ou « on se posera dans un petit resto au chaud », on fait manger les enfants AVANT d’aller à la fête (un enfant affamé gâche n’importe quelle fête. Et puis surtout les restos sont pleins à craquer ou hors de prix).

Le principal bon point kids friendly, c’est que La Fête des Lumières en centre-ville se déroule dans un périmètre piéton limité et sécurisé… Avec des enfants, c’est rassurant et forcément, on valide ! En gros, on parle de la place Bellecour jusqu’aux Terreaux/Bas des pentes et du Vieux Lyon jusqu’à Fourvière. Il y a des entrées pour les visiteurs tous les 100 mètres aux abords du secteur. 

Pour se rendre sur place, le meilleur moyen reste nos pieds. Mais comme on a pas forcément le choix, il faut parfois en passer par la case transports en commun. Les TCL proposent le ticket « TCL en fête » à 3,10€, qui permet de voyager à volonté sur tout le réseau (renforcé pour l’occasion) de 16h jusqu’à la fin du service.
L’astuce ultime : sortir du métro une ou deux stations avant (Saxe ou Guillotière, c’est bien). Certes, on marche un peu plus mais c’est le prix à payer pour ne pas virer agoraphobe tout de suite, et puis la balade est jolie ! 

Attention quand même, jeudi c’est la grève nationale ! Les métros, tramways et funiculaires circulent normalement mais il y a des perturbations sur les lignes de bus (plus d’info ICI).

Est-ce que je parle de la voiture ? Non évidemment, on oublie.

Ah oui, bien sûr, on laisse la poussette à la maison ! Ce n’est pratique pour personne, ni pour vous frayer un chemin, ni pour les gens qui vont s’y prendre les pieds, ni pour votre enfant qui ne verra du spectacle que des paires de jambes… Vive le porte-bébé ! De même qu’on se promène léger, sans gros sac à dos, on gagne ainsi un peu de temps aux entrées sécurisées en cas de contrôle aléatoire.

On va où et on montre quoi aux enfants ?

Avant de partir rejoindre la fête, on conseille fortement de télécharger l’Appli « Fête des Lumières 2019 ». Elle vous rendra bien des services, puisqu’elle rassemble les parcours, les différentes animations, les infos pratiques. Vous pourrez aussi y créer votre parcours personnalisé ce qui est parfait quand on déambule avec des enfants et qu’on souhaite éviter les grandes artères bondées et les lieux de rassemblement trop populaires.

Dans notre best of kids friendly, il y a toujours le Parc de la Tête d’Or ! C’est vaste, l’environnement « nature » est agréable et ce n’est pas sur la Presqu’île donc c’est toujours un peu moins fréquenté ! Cette année, le parc se peuple de primates lumineux et le lac s’embrase sur une musique de Scott Gibbon ! 

La place Bellecour est elle aussi très kids friendly et sa prairie de lumière aux plantes et créatures giganstesques en mettront plein les mirettes aux petits (et aux grands). 

Et puis on se ballade et on profite du spectacle (l’idée étant de ne pas s’attarder sur les lieux trop prisés où ça n’avance pas)… Le long des Berges du Rhône pour admirer les lucioles, des Rives de Saône pour s’émerveiller des 20.000 embarcations lumineuses sur l’eau, mais aussi les colosses du Pont Bonaparte… On en profite pour admirer la colline de Fourvière et ses projections poétiques.

Nos petites astuces en +

– On va voir les oeuvres populaires le plus tôt possible

On évite les lieux de grands rassemblements statiques, pas adaptés aux enfants 

On tente les oeuvres interactives qui devraient captiver nos chères têtes blondes (Palais de Bondy ou Place Rambaud)

On prend des chemins de traverse, des rues parallèles, pour éviter les grandes artères et ne pas suffoquer (et se demander Mais pourquoi je suis là, pourquoi ???)

On prévoit un petit encas en cas de fringale des enfants, en plus ça permettra de les faire patienter si besoin

On suit le hashtag #FDL2019 sur Twitter, histoire d’être au courant des endroits à éviter/trop bondés, des installations pas follichones ou au contraire celles à voir absolument !

Toutes les infos pratiques sont disponibles sur le site officiel de la Fête des Lumières 2019 !

Belle fête lumineuse à tous !!!

Crédit photo : Vincent Loubert / Louxor Spectacle