Alors que je reniais toute forme de portage après la naissance de mon fils, jugeant que 9 mois étaient largement suffisants à mettre en pièce mon dos, j’ai eu le temps de changer mon fusil d’épaule quand ma fille est née.

Il faut dire que je ne voyais pas bien comment on rentrerait dans mon ascenseur tous ensemble avec la poussette. Et quand nous avons déménagé, les deux étages à pieds me soufflaient à l’oreillette que je n’avais pas non plus le physique pour porter à bout de bras une poussette avec cosy avec un bébé dedans tout en tenant le grand par la main.

On m’a alors conseillé une écharpe de portage. J’ai d’abord ri. Pour moi, tout ça n’était qu’une mode de plus.
Et puis n’est pas roi du nœud qui veut (haha).

Perso, je n’y comprenais pas grand chose et ces longs pans de tissu dans lesquels mon mètre cinquante et moi-même pouvions nous enrouler 4 fois m’inspiraient autant qu’une poule devant une boite de gouache.

Peu donc.

Finalement, une amie a pris le temps (et le courage) de m’expliquer et m’a conseillé l’achat d’une écharpe ayant la grande particularité de permettre de faire le nœud AVANT de mettre le bébé dedans. Une grande chance quand je vois le stresse que cela pouvait provoquer en moi, on a évité de peu les crises de psoriasis.
Dans mon cas, ce fût la marque Je Porte Mon bébé (JPMBB) mais depuis, il en existe d’autres tout aussi pratiques.

 

Bref, porter ma fille a été une découverte et j’ai trouvé ça tellement pratique que si j’avais un autre enfant, je résignerai tout de suite (la bonne nouvelle, c’est que je ne pense pas avoir d’autre enfant, en fait, ça ira, merci beaucoup).

 

Le truc le plus compliqué de l’histoire, c’est de parfois devoir répondre aux gens un peu relous. Genre « tu te prends pour un Kangourou ? »

Oui et ?

kangaroo-1006539_960_720

Ou bien ta belle-mère qui demande: « C’est quoi ce truc de Hippie ? »
C’est le moment de sortir la photo d’un van WV à fleurs et de dire qu’à la prochaine remarque, votre écharpe, son petit fils et vous-même partez faire le tour du monde, SALUT, Bisous !

volkswagen-836086_960_720

Pour ne pas être laissé en rade avec un bout de tissu de 5 mètres et une vidéo Youtube médiocre, et si tu n’es pas pourvu d’une amie aussi sympa que moi, il existe des ateliers de portage, à offrir ou à s’offrir, c’est selon.

A Lyon je peux citer +1 sur terre, Symbioza et L’écharpe enchantée mais il existe des tas d’ateliers un peu partout, parfois tout près de chez vous.

Et quand on n’est pas convaincu, on peut juste commencer par louer une écharpe histoire de ne pas investir dans quelque chose qui vous rendra dingue (oui, ca arrive, on n’est pas tous fait pareil) au bout de 3 jours.

 

Bref, ça se tente… Même quand on est aussi bornée que moi à la base. Mais y’a que les imbéciles tout ça tout ça…