brocante vide grenier lyon

La Grande brochante / Vide grenier des avenues Jean Jaurès (Lyon 7) et Saxe (Lyon 3) avait pris sa place traditionnelle ce samedi 9 juin.
De 7 heures à 19h, près de 500 exposants brocanteurs ont déballé leurs fonds de placards, et, que ce soit pour chiner du vintage, trouver une paire de bottes de pluie pour le petit ou juste se balader par curiosité, qu’on se le dise : c’est la saison des vides grenier !…

Seulement voilà.
Faire un vide-grenier avec des enfants, c’est parfois un vrai chemin de croix. Et comme moi, j’en ai fait un TAS, je peux (presque) te donner des bons tuyaux pour ne pas avoir envie de vendre ton propre enfant sur un stand sauvage.

  • Faire ça le matin… ou à la fin
    Le matin, il y a plus de choix, il fait moins chaud, et les vendeurs sont (encore) de bonne humeur.
    En fin de journée, ils en peuvent plus des gens à moitié agressif pour négocier un truc à 50 centimes… MAIS il y a nettement de choix, et donc, nettement moins de tentation… C’est un peu quitte ou double, on risque fort de revenir avec un truc relativement inutile juste parce que le greffon voulait repartir avec un « trésor »… A vous de voir.
  • Définir un budget par enfant
    Ça reste la base du vide grenier avec enfant. Sur un vide grenier, il y a des TAS de merdouilles à ramener à la maison. Et autant de tentations.
    Si on limite le budget de l’enfant à 5 euros max (ou 2, hein, selon l’âge), il en aura déjà pour son argent, mais vous n’allez quand même pas devoir emprunter un semi remorque pour ramener tout le bazar chez vous. Et bien entendu : c’est NON négociable (sauf si tu trouves l’arbre magique complet et vintage à 6 euros, ok, prends le !)
  • Faire des photos à la maison
    Fût une époque où mon gamin adoooorait les livre Titeuf (ou Max et Lili pour ma fille). Il en avait plein, mais je ne me souvenais jamais desquels.
    La bonne solution, c’est de faire une photo de la collection avant de partir pour ne pas faire de doublon. on trouve ce genre de livres à 0,5-2 euros selon les stands, vu la quantité, c’est VRAIMENT bien de les acheter à ce moment là.
  • Lister les VRAIS besoins
    Le vide grenier, c’est aussi et surtout super pratique ET économique pour certains vêtements. On peut trouver des manteaux à 4 euros, des jeans pas troués (comme ceux dans le placard de l’héritier), une combi de ski pour que dalle… Bref, ça peut sauver quelques placard en mal de vêtements potables, parfois (c’est que ça grandit vite ces choses là).
    Fais donc le tour des placards de l’enfant avant de partir et vois si tu as bien une polaire pour ton séjour à la montagne cet été…  Tu la trouveras quasi neuve sur un stand, sois en sûr, et tu économisera 10 ou 15 euros (que tu pourras dépenser au bar de la station à la place, tu penseras à moi)
  • L’habiller « pratique »
    Oui, il y a plein de trucs pas chers et on est bien tenter de faire vite pour ne pas rater la bonne affaire. Mais pour m’être retrouver avec des bottes de pluie trop petites et un manteaux mille fois trop grand, je n’ai qu’une chose à dire : FAIS LUI ESSAYER.
    Et pour ça, il faudra l’habiller pratique : vêtements près du corps et chaussures à scratchs (ou en tout cas facile à enlever et remettre), histoire de lui enfiler les trucs par dessus, ou d’essayer les pompes en 4 secondes sans criser.

Et puis, au détour, tu pourras lui montrer un téléphone filaire et lui expliquer que tu as grandi avec ça, que TOUS les appels que tu passais se faisais dans le salon familial, accroché au mur, histoire qu’il te respecte en tant que dinosaure et qu’il arrête de se plaindre de toujours pas avoir de portable à 8 ans !

 

Pour la liste des futurs vides greniers, ça ce passe ICI