« Hakuna Matata mais quelle phrase magnifique ! »

Pour sa neuvième édition, le Festival Lumière remet quelques classiques des studios Disney sur grand écran. Ratatouille, Les Aristochats, La Belle et la Bête, le Bossu de Notre Dame et… Le Roi Lyon (à la Halle Tony Garnier). Victime de son succès, toutes les places du Roi Lion ont été vendues mais Citycrunch a plus d’un tour dans son sac et vous fait gagner 2 places pour cette fameuse projection ainsi que 4×2 places pour Ratatouille au Comoedia !

Mais c’est quoi le Festival Lumière ?

Chaque année, c’est à Lyon, ville natale du Cinématographe, que le monde du cinéma célèbre sa vitalité et sa mémoire, à travers une multitude de projections d’œuvres (films, restaurés, rétrospectives, invités, hommages…). Grâce à l’ensemble des salles de cinéma participantes, le festival s’étend dans toute l’agglomération lyonnaise et touche un large public.

L’Insitut Lumière remet chaque année le Prix Lumière à une personnalité du cinéma pour l‘ensemble de son œuvre. Le cinéaste chinois Wong Kar-wai succède donc cette année à Catherine Deneuve !

Une programmation dédiée aux enfants

Le Festival a créé en 2010 le rendez-vous « Mon festival à moi », qui permet aux enfants, parents, centres de loisirs et culturels d’assister à une projection exceptionnelle sur écran géant à la Halle Tony Garnier.

Bref, c’est donc une occasion de revoir ses classiques cinématographiques sur grand écran !

D’ailleurs, on vous a fait une petite sélection des films à voir avec les kids ICI.

Comment gagner des invitations ?

C’est facile, il vous suffit de nous donner la meilleure raison d’emmener vos enfants à la projection dans les commentaires en commençant par :

« Je veux emmener mes enfants voire un film Disney pendant le Festival Lumière parce que … ».

Nous choisirons les meilleurs commentaires.

Petite info, les paroles de l’intro de L’Histoire de la Vie sont les suivantes :

« Nants ingonyama bagithi Baba
Sithi uhm ingonyama
Nants ingonyama bagithi baba
Sithi uhhmm ingonyama
Ingonyama Siyo Nqoba
Ingonyama Ingonyama nengw enamabala »

Voilà, maintenant vous pourrez arrêter de chanter en yaourt !