Je ne sais pas si on est une famille complètement connectée ou si nous sommes des parents complètement indignes mais à la maison pour avoir la paix et parce que c’est générationnel, on laisse faire au niveau des Internets, de la télé et compagnie…
Non sans un certain regard mais soyons honnête si notre génération Y (cette fois-ci) a été biberonnée à coup de plages télé, eux ces digital natives, c’est par les tuyaux de l’adsl et de la fibre qu’ils sont abreuvés, pas par l’antenne-râteau…

Et ils ont développé quelques manies qui ont tendance à gentiment m’exaspérer comme :

Manie n°1

Regarder les tutos de jeux mobiles sur Youtube
Alors d’une, cela me pourrit mes recommandations Youtube si j’ai eu le malheur de laisser mon compte google connecté.
De deux, j’ai toujours pas saisi l’intérêt de regarder un gars en train de jouer à Clash Royale ou Clash of Clans pendant vingt minutes (je vais pas leur parler tout de suite de Twitch).
De trois, je sais pas s’ils ont réussi à progresser dans ce genre de jeux grâce à cela…
Et on parlera des diverses vidéos de unboxing où le gars leurs présente ce qu’il vient d’acheter ou d’avoir pour son anniv’

 

Manie n°2

Ne pas regarder la vidéo en plein écran
Y a une option sur tous les players qui permet d’agrandir la vidéo mais non ils s’échinent à regarder la vidéo en 640, je comprends pas, que cela soit sur Youtube ou Netflix…
Je leur dis pourtant…

Manie n°3

Le fameux : « Papa, j’ai plus de batterie… »
« Et bah, prends un livre ou va jouer dans ta chambre ! », c’est la réponse que je leur donne la plupart du temps pourtant c’est pas les raccords usb qui manquent à la maison, j’ai même pris une multiprise usb où on peut connecter jusqu’à 7 appareils mais rien n’y fait, ils sont toujours à court…

Manie n°4

L’insolent : « Mais tu le connais pas lui ?! »
L’époque est aux Youtubeurs stars chez les enfants, mais passés Cyprien et le Joueur du grenier, quand il me parle d’un youtubeur et que j’ai le malheur de pas le connaître, je passe pour le plus grand des ignares (ou un plouc, faut pas que je leur parle de ce mot-là…).
Alors oui, ils ont leurs propres modèles et « idoles » mais on a l’impression que la multiplication des canaux de diffusion a dilué la fan attitude que nous pouvions avoir môme lorsque nous avions à nous mettre sous la dent 6 pauvres chaînes de télévision.
Qui peut me dire qui sont les « Charlie et Lulu, Dorothée, Douchka, Maureen » des années 2010 ?

Manie n°5

La polyphonie numérique
Va falloir qu’ils m’expliquent comment ils arrivent à suivre deux trucs différents avec le son à fond le ballon sans perdre le fil. Pourtant c’est pas faute de leur avoir pris deux casques sans fil mais non, ils continuent à mon grand désespoir…
Et je ne parle pas de leurs goûts musicaux qui mériteraient un billet de père indigne à lui tout seul… mais dont ils pourraient m’éviter une souffrance auditive en mettant ce satané casque…

>Et chez vous, êtes-vous aussi indignes que moi, des anecdotes ?<