Chez Lyon FamilyCrunch, on se revendique geek (c’est un peu un mot fourre-tout, je le conçois) mais qu’en est-il de nos chères têtes blondes ?

Avez-vous déjà pensé à les initier aux nouvelles technologies ?

Et par où commencer ?

L’autre jour, je me trouvais à la FNAC Bellecour dans leur chouette espace consacré aux kids. Dans cet espace, il y a à disposition des Ipads avec des applications destinées donc aux plus jeunes et pour ma part, j’ai été étonné des applications éducatives qui se trouvaient à l’intérieur, vachement bien foutue. C’est un bon moment à passer avec les enfants (même si après avoir touché l’Ipad, on a tous eu des boutons ^^).

Parmi les applications, se trouvaient certaines des éditions Nathan (existe en format Ipad ou Iphone), c’est celles qui m’ont le plus plu et auxquelles les gamins ont le plus accroché.

Pour les tous petits, je ne saurais trop vous conseiller les applications Pango (dont 3 sont en versions gratuites sur le PlayStore), c’est coloré, c’est gai à l’image du jeu Playground et les livres avec des activités qui interagissent bien avec l’enfant.

Toujours niveau application Android (existe aussi sur IOS), citons également l’Île aux Poulpes.

Ce jeu réalisé par 2 graphistes lyonnais, Thomas Ruffier et Kevin Kenisit, a la particularité d’être née d’une rencontre lors d’une Game Dev Party des deux compères qui baignent l’un et l’autre dans le monde de l’enfance

Un livre interactif où votre enfant ira à la chasse au trésor tel un pirate au travers des pages du livre.

C’est payant (0€50 à 0€99 selon l’OS) mais c’est enivrant pour l’enfant (de 2 à 5 ans) 🙂

Vous pouvez même le tester en ligne

Alors je vous donne quelques noms d’applications mais dans cet océan qu’est un store d’OS comment s’y retrouver ?

Il n’y pas une application pour cela type Appygeek mais un site internet, la Souris Grise qui référence les applis par :

Comment elle est géniale
– Ages
– OS
– Langue
– Prix

Pour terminer ce billet, je dois avouer que je ne lâche pas si souvent mon Android aux enfants (même si cela peut-être un moyen de tranquillité) et j’ai failli craquer à Noël car il y avait des tablettes sous Android qui étaient destinées et configurées pour eux.

La question est donc : on leur file notre Smartphone (avec les possibles conséquences) ou on achète une tablette familiale ?