Quoi de mieux qu’après un repas dominical que d’aller se balader en famille ?

Je vous avais déjà emmené, il y a presque un an dans le Roannais (sur CityCrunch et FamilyCrunch), la balade que je vous propose aujourd’hui est moins au nord et plus proche de Lyon.

Je vous emmène sur les traces d’une ligne de chemin de fer aujourd’hui disparue : la ligne de Régny à-Saint-Just-en-Chevalet.

Plus précisément sur une partie de cette ancienne ligne à partir de l’imposant Viaduc du Pont Marteau.

Il en impose quand on passe dessous sur l’A89 avec ses 50m de haut et quand on est dessus je peux vous affirmer que ses 312m de longueur sont impressionnants (surtout quand vous êtes sujet comme moi au vertige), vite le bout !

IMG_20160410_151236178

Il est surtout le préambule d’une balade forestière entre ombre et soleil qui durera environ 3 petits Kms et une grosse heure selon mon relevé Google Fit (soit environ 5300 pas pour les puristes ^^).

Car une fois avalé, les quelques 300m du viaduc, c’est un chemin pédestre et forestier dans les montagnes du matin (c’est comme ça qu’on appelle les monts du Lyonnais dans ce coin du 42) qui s’offre à vous 🙂

Pas de grosses difficultés à l’horizon si ce n’est l’ancien ballast (les cailloux) qui est resté alors que les traverses et les rails ont bel et bien disparu.

IMG_20160410_155815770

Justement le jeu de cette balade (si jeu il y avait) a consisté a trouvé les anciennes traces du chemin de fer et mise à part le ballast, on a pas eu de gros indices sur la présence du tacot (le nom donné au train qui empruntait ce tracé) qui dévalait ou remontait la pente.

Peut-être au détour de cette maçonnerie, aujourd’hui effondrée, qui pouvait servir de point d’eau de ravitaillement au dragon sur rail.

wpid-img_20160410_153244580.jpg

La balade permet aussi de montrer que cette forêt de pins dans laquelle nous serpentons a été plantée par la main de l’homme tant l’alignement des arbres est symétrique.

pin

Les enfants se sont aussi désespérément mis en quête de fossiles mais ils sont rentrés bredouilles !

Vous arriverez à un moment du sentier à la croisée des chemins sachez que :

– A gauche ça grimpe sec et cela n’a plus particulièrement d’intérêt

– A droite, là où le chemin de fer devait passer (ce n’est qu’une hypothèse) vous trouverez un chemin verdoyant moins chaotique pour les petons qui vous mènera vers d’agréables prairies propices au pique-nique 🙂

IMG_20160410_154806923

Nous nous ne sommes pas enfoncés plus loin et nous avons donc rebroussé chemin au moment où la nature se faisait plus verdoyante mais quel plaisir que cette balade impromptue où nous n’avons croisé bizarrement que quelques promeneurs sur le chemin du retour, pourtant nous étions dimanche après-midi.

En résumé :

♥ On a aimé :

– L’imposant Viaduc du Pont Marteau qui certes n’a pas été utilisé trop longtemps mais qui a laissé son empreinte dans l’histoire pour longtemps

wpid-wp-1460461274816.png

– quand la construction d’une autoroute (A89) permet de restaurer  et d’intégrer un patrimoine laissé jusqu’alors à l’abandon

– le choix des matériaux pour le pont qui rappelle l’univers ferroviaire

– une balade qui ne fatigue pas et qui en été quand les arbres auront repris de la vigueur sera bien ombragée

– un moment de partage familial trans-générationnel

☁ On a moins aimé :

– aucunes indications ni à l’entrée ni sur le parcours pour que  les promeneurs sachent si ce n’est que le viaduc à arpenter ou si on peut aller plus loin

– je n’ai pas trouvé de traces sur internet de relevés de ce parcours qui pourrait permettre de faire une boucle un peu plus longue, en fait à contrario du département du Rhône dénombre sur son site internet plus de 1000 idées de randonnées, je n’ai trouvé que 65 idées sur le site du Roannais (faut déjà les faire notamment celle d’un autre viaduc tout proche).

– avec le ballast, c’est pas très poussette friendly

– comptez tout de même 50 minutes depuis Lyon pour vous y rendre

10464 Pour y aller :

– Prendre la direction de Roanne depuis Lyon

– Je vous conseille la sortie 18 de l’A89

Capture

Capture Google Maps

– Passer par les sympathiques lacets de la mythique N7 (toujours direction Roanne) qui serpentent jusqu’au Pin Bouchain suivre la direction de Saint Colombe sur Gand (à gauche quelques Kms après le Pin Bouchain).

– Une fois dans le village suivre la direction de Bussières et vous tomberez sur le Viaduc (non sans avoir croisé de sympathiques troupeaux de moutons ^^).

N’hésitez pas avant de vous y rendre à prendre des infos avec Roannais Tourisme (pour savoir où manger et d’autres petites choses).