Dimanche alors que le soleil sortait à peine et que les gones ne dormaient déjà plus depuis un certain temps (pour ne pas dire 7 heure du matin), j’ai décidé de dégainer l’application VisioRando (gratuite sur Google Play (pour apple store je ne sais pas je n’ai pas de pomme)) et de trouver une sortie ludique pour tous le monde (et surtout avoir une bonne sieste pour l’après-midi).

Pour cette première, je voulais quelque chose d’adapté pour la plus grande et de surtout pas trop dur pour pouvoir en refaire après. C’est dans le Pileat au Gouffre d’enfer à 1 heure de Lyon (dans le 42) que j’ai décidé de me tourner. La sortie annonçait du plutôt sympathique : Cascades, Barrages, promenade dans la forêt et puis le soleil était avec nous. Le petit plus est qu’il y a un parcours via Ferrata pour adultes et enfants, nous avons vu des personnes s’y aventurer mais je ne sais pas si il y avait un guide avec eux.

Mais avant de partir…

👪Composition de la tribu :

1 maman pas très grande mais motivée
1 papa supportant 20 kilos sur ses épaules mais loin d’être au summum de l’excitation
1 petite fille de 4 ans armée de grandes jambes et de chaussures qui courent vite
1 petite fille de 17 mois motivée à l’idée de gambader autre que dans les rues de Lyon

⛰️ Typologie de la randonnée prévue :

8,8 kms de marche
Des cascades
Des arbres
Des marches
Des barrages
Des cailloux
De la forêt
Du soleil
Des panneaux pour occuper
Un nom de randonnée qui dépote

⚙️Equipements de survie :

Un moyen de portage pour la plus petite pour les moments où elle ne veut plus marcher (ici un ergobaby)
Des gâteaux pour tenir le choc
Des petits jeux ludiques pour faire oublier qu’on marche
Un pique nique pour manger au bord de l’eau au soleil
Un minimum de motivation
Des bonnes chaussures car il y a pas mal de cailloux quand même.
Des vêtements qu’on peut salir pour tous !
Un appareil photo (ou un portable) pour prendre des souvenirs
Des enfants qui aiment bien quand même un peu (mais pas beaucoup) marcher

En route !

Ni une ni deux avec un sac à dos rempli de ce qu’il faut, les enfants et l’homme on est parti pour la matinée à se promener. Il y a un parking pour se garer, il ne faut pas hésiter à aller le chercher. On a croisé des randonneurs à Rochetaillé (2kilomètres du grouffre d’enfer) et on s’est demandé si c’était là qu’il fallait s’arrêter en mode « mais siiii je te dis de continuer c’est plus loin », n’ayez pas peur y a de quoi garer une vingtaine (si les gens se garent bien) de voitures. Bon nous à 10 heures on était 3 voitures par contre lorsque nous sommes repartis à 13Heures c’était plein.

Une table avec une poubelle à côté est mise à disposition pour manger mais vous pouvez très bien manger aussi au bord des barrages, ils ont chacun des bancs pour se poser mais il faudra penser à garder ses détritus car il n’y a pas de poubelles 😉 !

Le début de parcours ne fait pas trop rêver mais il dure à peine 1 Kilomètre pour atteindre le premier barrage et en prendre plein les yeux

L’application est plutôt pas mal car elle indique le chemin à prendre en mode carte et point de localisation dessus. Elle explique l’intégralité de la sortie et les waypoints au cas où si on s’est perdu et surtout avant d’y être elle permet vraiment de voir quelle(s) difficulté(s) nous attend.

Attention point astuce : Penser à faire une impression écran du dit parcours car il se peut que ça ne capte pas arrivé à destination.

Le parcours n’est pas très difficile, c’est bien pour ça que je l’avais choisi à la base, car c’est accessible pour les enfants, le seul hic : les 50 mètres de marches pour atteindre le premier barrage (construits sous Napoléon III).

Au premier barrage vous avez le choix entre aller à droite et choisir un chemin un peu plus rude avec un tour par Planfry si j’ai bien compris le plan (beaucoup plus de cailloux, chaussures de rando conseillées et surtout de la route après) ou prendre à gauche et suivre le parcours adaptés.
Le chemin de gauche

La vue du premier barrage

Après avoir passé ce premier barrage ce n’est donc que du chemin presque plat avec de beaux paysages, les enfants peuvent courir, demander des explications sur ce que l’on croise et on est surtout très vite dépaysé :

Direction le pas de Riot

 Derrière nous le barrage du pas de Riot qu’on tentait en vain de rejoindre (on a modifié un peu le parcours)

Après avoir réussi à atteindre le barrage du Pas de Riot, on découvre devant nous une grande étendue d’eau et on décide de faire une pause là. Un sentier découverte adapté aux enfants se trouve juste à côté (non testé car nous avions déjà 5 kilomètres dans les pattes et qu’il en restait encore 3 derrière). 

Le repas avec vue au barrage du Pas de riot

Barrage pas du riot en repartant

8 kilomètres plus tard on se dit que les 800 Mètres pour retourner à la voiture sont vraiment longs, mais heureusement ce n’est que de la descente. A peine dans la voiture que les 2 dorment déjà : Mission réussie.

Pratique

adresseLe Gouffre d’Enfer (Rochetaillée, Pilat, Loire)
10464 Autoroute de Sainté (A7+A47), faudra passer par la cité minière !
tcl Combo train depuis Lyon+Car depuis Saint Etienne ligne TIL 102, arrêt à Rochetaillée  (à voir ici)
horaires 1 grosse après-midi ou matinée
site internet Plus d’info