Les sorties en famille ne se résument hélas pas uniquement à des sorties ludiques pour nous et nos enfants. Quand il faut aller faire ces courses, sortir, boire un verre (c’est plus agréable tout de même), allez chez le médecin.

Bref, nous sommes obligés de les traîner derrière nous, et là c’est le drame !

Combien de fois, vous ont-ils fait honte ou fait une crise, sérieusement ? Ils ont beau être les enfants les plus sages du monde (c’est toujours ceux des autres ^^), quand cela ne les concerne pas, ils y mettent de la mauvaise volonté et vous font parfois perdre patience.

Quoi de plus normal, on ne prête pas attention à eux et l’univers dans lequel ils se trouvent, ne leur est pas adapté.

Sérieusement, vous resteriez calme combien de temps dans le siège du caddie, vous ?

Et c’est là que les lieux (commerces, cabinets médicaux etc…) qui vous accueillent en même temps que vos enfants ont un rôle à jouer en s’intéressant un tout petit peu à eux.

Expérience perso d’il y a quelques semaines, on fêtait la retraite de Beau-Papa, dans un petit resto italien avec 3 enfants en bas âge et en soirée, un cocktail explosif

Et cela n’a pas manqué, une fois les petits monstres repus, ils ont voulu trouver de quoi s’amuser. Ils ont joué cinq minutes avec les quelques jouets qu’on leur avait amené cependant leur esprit d’aventure aidant, ils ont voulu un peu découvrir un peu les lieux…

Ils n’ont pas eu trop le temps vu que la Mama italienne veillait au grain en faisant comprendre aux gônes qu’il fallait rester bien assis (alors que le resto était vide) et en fusillant les parents du regard au passage.

Oui, les enfants doivent rester sages mais convenez que des fois, ils ont besoin de s’exprimer et les parents de souffler.

Et parfois, il suffit de pas grand chose, genre :

– une petite table à leur taille (avec les chaises si possible)
– 2/3 livres
– des crayons
– du papier (genre le verso des feuilles de commande)

Et là, MAGIE, expérience pro et perso, ça marche, les gosses n’enquiquinent ni les parents ni les hôtes/commerçants.

Bon le parfait exemple, ça reste Ikéa (mode BOBO on) avec sa garderie et ils le disent eux-mêmes « Pour ceux qui comptent le plus au monde, BIENVENUE LES ENFANTS !« . Au-delà de ça, ils ont pensé à leurs futurs clients en installant des structures pour eux jusqu’au SAV.

En peu de mots, tout le monde n’est pas Ikea (et n’a pas les moyens) mais sans y consacrer forcément un espace, penser à l’enfant qui peut être amené à venir vous visiter, messieurs et mesdames les commerçants lyonnais, et être « Gone friendly », cela faciliterait la vie de vos usagers/clients et ferait peut-être monter votre C.A.

Moins de parents qui sortiraient d’un coup en disant à leur progéniture « Allez, on s’en va, tu me fais honte »

Chez FamilyCrunch, on peut même vous préparer un macaron façon RPPP « Enfants acceptés », peut-être ? 😉