Ça y est, on rentre dans le décompte ultime avant la grande veillée de Noël et souvent (TRÈS souvent), ce temps d’attente est synonyme d’exaspérations enfantines (la patience de l’enfant, cette denrée rare).
Bon, c’est aussi synonyme de chantage au Père Noël (ou « aux cadeaux » pour ceux-qui-disent-pas-de-mensonges-à-leurs-enfants-alors-du-coup-ils-ont-des-problèmes-à-chaque-mois-de-décembre-à-l’école-parce que-Jordan-a-encore-dit-à-Bérangère-que-cette-histoire-de-barbu-c’était-du-bullshit).
Mais on va plutôt parler de comment faire patienter cette joyeuse et extatique marmaille le temps qu’il faudra sans qu’on ait trop envie d’en faire une décalcomanie dans le mur du salon.

Sache que j’ai l’idée ULTIME pour ne pas voir défiler décembre, mais pour cela, il faut que tu sois prêt à assumer le truc jusqu’au bout quand même, parce qu’il faut un peu donner de sa personne (et de sa patience)(tu sais, ce truc que tu n’as pas transmis à ton héritier… voilà).

On va créer un calendrier de l’avent DIY au jour par jour en mode zéro déchet (ou presque) / recyclage (ou presque) et made in Lyon (mais tu as le droit d’habiter Oullins ou Vénissieux, on dira rien).

Le matériel principal :

  • un cordelette (tu peux prendre un bout de ficelle à rôti c’est parfait)
  • un ou deux sachets en papier kraft, un petit et un moyen feront l’affaire (gardez les sachets du marché ou de votre superette bio, ça fera l’affaire)
  • 2 pinces à linge (si possible en bois, histoire que ce soit écolo ET joli)
  • De la gouache aux couleurs de NOël (oui, désolée, j’ai pas atteint le niveau écolo-san pour faire ma propre peinture encore)
  • des feutres Posca (pour le coup, ok, c’est pas écolo mais bon, comme dit plus haut, on peut pas être parfait-e en tout) : rouge, noir, vert + doré / argenté.
  • De la colle liquide (oui, vas y si tu veux faire le malin et pousser le truc tu peux dégainer ta cire d’abeille si tu veux)

Comment ça marche ?

Chaque jour (ou la veille au soir, comme ça tu oublies pas), tu mets dans le ou les sachets (selon l’activité), le matériel pour fabriquer une déco de Noël en recyclage maison ou un défi activité. Attention, je ne parle pas de trucs moches, tu vas voir, on peut vraiment faire des trucs assez cool avec trois fois rien.

Ce qu’il vous faut :

Des pâtes, des capsules, des ampoules, de l’imagination, la bonne volonté de votre descendance et quelques idées aussi.

Des exemples de quoi mettre dans votre calendrier de l’avent DIY

L’idée étant que chaque jour voit naitre une activité, voici quelques exemple :

  • des jours « calendrier inversé » : ceux là vous sauveront d’un manque d’imagination, mais avant de proposer cette activité, mieux vaut en discuter avec votre enfant : l’idée est de déposer une caisse dans l’entrée et quand l’activité « calendrier inversé » tombe, chaque membre de la famille y dépose un objet/jouet/habit qu’il souhaite donner à une association. Attention de bien faire comprendre que ce n’est pas une poubelle, mais qu’on est dans une démarche sociale… les enfants sont des gros malins, si c’est pour refiler des jouets cassés, c’est pas trop le but….
  • Des jours « activités déco-DIY de Noël » : je vous donne quelques exemple plus bas. Ici, on glisse dans le sachet le nécessaire à l’activité et on passe un moment ensemble pour la réaliser et décorer la maison tous ensemble.
  • Des jours « activités écolos » : pour les plus motivés, on crée ensemble sa lessive, ses pastilles de lave vaisselle ou encore, des films alimentaires en cire d’abeille. De la même façon que précédemment, on glisse la recette dans le sachet, et voilà, on fait ! Ça ressemble à une activité cuisine et ça permet de faire une activité ensemble tout en étant utile à la famille ET à la planète. Gros combo pour un meilleur karma !

-Les sablés de NOël :

180g de beurre – 200g de farine – 150g de sucre + 1 sachet de sucre vanillé – 1 jaune d’œuf + 1 œuf entier, on mélange, on fait des formes à l’emporte-pièce et au four 10min à 180°c. Ensuite, on prépare le glaçage : 300g de sucre glace, un blanc d’œuf et un peu de jus de citron, puis des colorants alimentaires, et on se lâche (quand les sablés sont froid). Vous en avez pour une bonne après-midi, c’est bon, c’est joli (parfois) et ça fait des cadeaux pour vos beaux-parents.


(si moi j’ai réussi à faire ça, tout le monde le peut !)

– des décos de Noël :

On pourra glisser des modèles de Paper Toys (taper « paper Toys Noël sur Lycos et vous allez trouver votre bonheur)(oui, je parle de Lycos, c’est mon côté Vintage)

Le masking Tape : avec quelques beaux rouleaux, on décore les murs avec des sapins, des cadeaux, des cerfs et toute autre idée géniale (merci Pinterest)

La récup :

Attention les yeux, j’ai donné de ma personne et franchement, j’avais super peur que ça foire (Pinterest est souvent fait pour des genres de sorciers pour que tout soit toujours joli), et finalement, ça va !

Vous trouverez des tas d’autres idées grâce à notre ami Google, le tout, et je l’ai appris à mes dépens, c’est de choisir des activités qui sont HUMAINEMENT RÉALISABLES.

Les activités écolos :

Exemple, la lessive au savon de Marseille :

  • 15 g de savon de Marseille en paillettes
  • 500 g d’eau
  • 10 g de cristaux de soude
  • 1 récipient
  • 1 flacon de 50 cl. Faire chauffer l’eau jusqu’à ébullition. Verser le savon de Marseille en paillettes dans le récipient et ajouter l’eau chaude. Laisser fondre. Ajouter les cristaux de soude, mélanger. Mixer si besoin. Laisser refroidir et verser dans le flacon. Et voilà ! (Après, vous pouvez apprendre à vos enfants à faire tourner une machine…. je vous jure que ça marche, juste parce qu’ils veulent essayer leur préparation)(je promets pas que ça fonctionne sur le long terme mais c’est toujours ça de gagner.

Vous trouverez des tonnes de tutos dans le genre sur les sites dédiés au Zéro déchet.
A Lyon, vous pouvez vous fournir dans les magasin bio, mais aussi en allant voir l’association Zéro Déchet, Pick et Gram, A la Source pour ne citer qu’eux.

Pour ce qui est du matériel déco de base,  les enseignes comme Graphigro ou Loisirs et Créations sont un peu au dessus niveau prix (bien que c’est là que vous trouverez la quasi totalité de votre bonheur en terme de DIY) mais vous pouvez arpenter les rayonnages de ADS à Villeurbanne (métro Flachet), il y a de tout, c’est en ville aussi et c’est quand même moins cher.

Et maintenant, on attend vos photos de vos mirifiques réalisations ! (Et nous déclinons toute responsabilité en cas de pétage de plombs de l’enfant)

Amusez vous bien !